Ambiance noire à Lyon pour quai du polar

place-terraux-lyon-mylittleroad

Nous allons souvent en week-end dans la région lyonnaise pour rendre visite à de la famille et des amis. La dernière fois que nous y sommes allés, nous avons assisté à la 10ème édition du festival « Quai du polar ». Retour sur une journée à l’ambiance noire pleine de rencontres, de découvertes et d’histoires terrifiantes…

Chaque année, à la mi-avril, la ville de Lyon tout entière se met dans l’ambiance noire à l’occasion du festival de la littérature policière. Outre les séances de dédicaces, de nombreuses autres activités en lien avec le thème sont proposées : chasse au trésor, menus spéciaux dans les restaurants, programmation de films noirs, expositions photos ou encore visites de l’école de police. De nombreuses activités nécessitent des réservations alors pour profiter au mieux de l’expérience je vous conseille de consulter le programme du festival à l’avance. J’ai notamment testé cette année la visite thématique de la presque île : « crimes et faits divers, les grandes affaires de l’histoire lyonnaise ».

presse-quai-polar-lyon-mylittleroad
dedicade-quai-polar-mylittleraod

Les traboules et la mairie

Mais revenons au début de notre journée ! Nous logions chez des amis dans le quartier de la Croix Rousse et pour rejoindre la mairie en début de matinée, nous sommes descendus de la colline par les incontournables « traboules ». Il s’agit de passages couverts permettant aux piétons de passer d’une rue à l’autre à travers des maisons, en passant sous des escaliers ou en traversant des cours. Le site lyontraboules.net propose plusieurs cartes avec différents parcours. Nos amis connaissent parfaitement la ville et faisaient donc d’excellents guides pour cette escapade. Au détour d’une traboule, nous avons découvert le plus bel ancien escalier de Lyon : l’escalier des feuillants. Construit par l’architecte Claude Perret vers 1650, cet escalier monumental fait plus de 22 mètres de haut. Une autre traboule très célèbre traverse la cour des voraces.

traboule2-lyon-mylittleroad
escaliers-feuillants-lyon-mylittleroad

A l’occasion du festival, la mairie de Lyon également ouvre ses portes ; ne ratez pas cette occasion de jeter un coup d’œil à l’intérieur (la mairie n’est autrement accessible que lors des journées du patrimoine). Au rez-de-chaussée, plusieurs libraires spécialisés dans les polars vendaient leur ouvrages ainsi que des produits dérivés du festival. Mais l’important se trouve à l’étage du grand escalier de pierre : les magnifiques salons pleins de dorures et de lambris sculptées, utilisés encore aujourd’hui pour les entretiens privés du maire et les réunions du conseil municipal.

mairie-lyon-mylittleroad

Dédicaces et conférence

En sortant de la mairie, nous avons traversé la place des Terreaux avec sa célèbre fontaine représentant une femme menant un quadrige et réalisée par Bartholdi en 1892. Nous avons ensuite rejoint le bâtiment de la chambre du commerce et de l’industrie (CCI) qui accueille l’ensemble des auteurs pour les séances de dédicaces. Un conseil : repérez à l’avance les auteurs que vous souhaitez rencontrer pour venir au bon moment. Nous avions chacun notre cible et nous avons obtenu sans problème nos dédicaces : Craig Johnson pour Guillaume et Bernard Minier pour moi. La preuve en image : avec le chapeau de cow-boy c’est Craig Johnson (après tout il est américain et il vit dans un ranch logique…). Dans les couloirs de la CCI, il y avait également une exposition qui présentait quelques planches originales de la bande dessinée « le Dahlia noir ».

livres-quai-polar-lyon-mylittleroad
craig-johnson_mylittleroad

eglise-lyon-mylittleroad

Après ce bain de foule, nous décidons de sortir pour trouver à manger et nous arrivons au pied du mur des Lyonnais : une fresque en trompe l’œil qui représente dans les étages d’un immeuble une trentaine de lyonnais célèbres. Personnellement, j’ai réussi à en reconnaître une petite dizaine mais je vous laisse la surprise! En retournant vers la mairie, nous nous arrêtons commander un bagel dans un des meilleurs restos du genre : Best Bagels and Co. J’ai adoré mon bagel végétarien et en plus le style du resto est sympa. On se croirait dans un véritable american dinner, avec une déco impeccable et dans le fond du magasin une épicerie avec des produits en provenance direct des US : sauces, sodas, céréales multicolores ou encore chewing gum. Nous avons pris nos bagels à emporter pour les déguster ensuite dans la cour du musée des beaux-arts. On avait l’impression de planquer comme les flics des séries américaines ce qui nous maintenait bien dans l’ambiance de la journée ! Quelques œuvres de street art sympas dans les rues au hasard.

streetart-lyon-mylittleroad

streetart2-vinyle-mylittleroad
streetart-vinyle-mylittleroad

En début d’après-midi, nous avons assisté à une table ronde d’une heure dans la chapelle de la Trinité. En présence de quatres auteurs de polars dont Camilla Lackberg et Craig Johnson (toujours avec son chapeau de cowboy …), les débats ont portés sur les relations entre séries télévisées et romans policiers.

Balade thématique

vue-rhone-mylittleroad

bar_ambassade_mylittleroad
plaque-carnot-mylittleroad

Dernière activité de la journée, une ballade sur la presqu’île autour du thème « Crime et faits divers : les grandes affaires de l’histoire lyonnaise ». Cette visite guidée organisée par la ville de Lyon à l’occasion du quai du polar prend son départ au milieu de la célèbre place Bellecour. Située en plein cœur de Lyon, cette immense place est un incontournable de la ville : ses proportions de 310 m sur 200 m en font une des plus grandes places d’Europe ! La visite guidée d’une durée de 2h était vraiment intéressante, je ne vais pas tout dévoiler mais voici les quelques histoires racontées par notre guide :

  • la mafia lyonnaise autour du baron Jean Augé;
  • L’assassinat du président Sally Carnot par un anarchiste italien;
  • le supplice du compte de Montecuculi ou le faux assassinat du fils de François Ier
  • l’histoire de Vidocq, ancien taulard devenu chef de la police;
  • la bande du gros caillou et ses célèbres braquages;
  • Edmond Locard ou le début des experts.


Afficher Visite thématique Lyon sur une carte plus grande

Tags from the story
, , , , ,

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *