So Nice 1 : lumière, socca et art moderne

En arrivant pour la première fois à Nice, c’est d’abord sa lumière incomparable qui frappe le voyageur. Certains des plus grands artistes du 20ème comme Matisse, Chagall ou encore Klein ne s’étaient pas trompés en choisissant ce petit coin de paradis pour développer leur talent. Matisse a par exemple écrit « Quand j’ai compris que chaque matin, je reverrai cette lumière, je ne pouvais pas croire à mon bonheur. Je décidais de ne pas quitter Nice. »

vue-baie-nice-mylittleroad

J’ai passé deux jours à Nice avant de me rendre au salon des blogueurs de voyage #WeAreTravel14 qui se déroulait cette année dans la ville de Cannes. J’ai tellement de choses à vous raconter et à vous montrer que Nice que j’ai décidé d’écrire deux articles différents. Prêts pour le premier épisode ?

couleurs-facade-nice-mylittleroad

Flâner dans les ruelles du vieux Nice

L’âme de Nice se découvre en arpentant les petites ruelles aux façades colorées de la vielle ville. Ce quartier a su conserver son cachet et son authenticité ; les nombreux palais et façades baroques transportent instantanément le visiteur en Italie. Je vous conseille de découvrir ce quartier à l’aube : petit à petit les rues désertes s’animent, les habitants étendent le linge aux fenêtres et les commerçants ouvrent leurs échoppes.

entree-rue-nice-mylittleroad

balcon-plante-nice-mylittleroad
balcon-nice-mylittleroad

eglise-blanche-nice-mylittleroad

Commencez par une ballade dans les allées colorées et parfumées du marché sur le cours Saleya. Vous pourrez y faire les courses pour un repas aux saveurs provençales ou simplement acheter quelques souvenirs comme des savons parfumés à la lavande. C’est également l’endroit parfait pour un petit-déjeuner sur le pouce : une barquette de fraises et une fougasse parfum fleur d’oranger.

batiment-nice-mylittleroad

fraise-marche-nice-mylittleorad
patisserie-nice-mylittleroad

olive-marche-nice-mylittleroad

savon-nice-mylittleroad

Dans le dédale des petites rues se cache le palais Lascaris, une petite merveille de style baroque classée monument historique. L’escalier monumental orné de fresques aux tons rosés et ivoire est particulièrement remarquable. A l’étage,  les salons luxueusement décorés abrite une collection rare d’instruments de musique anciens.

salon-palais-lascaris-nice-mylittleroad

violon-nice-mylittleroad
instrument-nice-mylittleroad

plafond-palais-lascaris-nice-mylittleroad

Niveau shopping, il y a pas mal de petites boutiques de créateurs sympas pour trouver des vêtements et accessoires. Finalement, j’ai craqué pour une paire de sandale en cuir rouge chez Cousu Main, un magasin où tout est fait sur place par l’adorable propriétaire.

chaussure-nice-mylittleroad

Un petit creux après le shopping ? Dirigez-vous chez Lou Pihla Leva, le spécialiste de la socca (galette à base de pois chiche) que vous pourrez déguster en terrasse, sur de grandes tables en bois.

reatau-socca-nice-mylittleroad
socca-nice-mylittleroad

Avant de quitter la vieille ville, une dernière étape indispensable selon moi : la chocolaterie-confiserie Auer, une institution à Nice depuis 1820. L’intérieur du magasin de style florentin vaut à lui seul le détour mais c’est encore mieux de goûter aux deux spécialités de la maison, les fruits confits et les marrons glacés.

magasin-auer-nice-mylittleroad

pot-auer-nice-mylittleroad
fruits-confits-nice-mylittleroad

Se mettre au vert sur la promenade du Paillon

Cette coulée verte qui prend la forme d’une succession de jardins en plein cœur de Nice a été inaugurée en octobre 2013. Elle abrite plus de 1500 arbres, un immense miroir d’eau et une sculpture monumentale de l’artiste Bernard Venet (une virgule longue de 19 mètre).

promenade-verte-nice-mylittleroad

virgule-sculpture-nice-mylittleroad

jet-deau-nice-mylittleroad

Avant ou après une ballade au milieu des jardins, la visite du musée d’art moderne et contemporain de la ville, le MaMac, est un incontournable. Dès que l’on s’approche de l’esplanade du musée, le ton de la visite est donné par la construction éphémère en bois fluo orange réalisé par l’artiste belge Arne Quinze. Le bâtiment est constitué de 4 tours modernes aux façades vitrées reliées entre elles par des passerelles. La terrasse accessible au public au dernier étage du musée offre une vue panoramique superbe sur la ville. A l’intérieur du musée, j’ai particulièrement aimé la salle dédiée à l’artiste Klein qui rassemble plus d’une vingtaine de ses œuvres dont un fameux monochrome bleu. Le musée a également bénéficié d’une importante donation de l’artiste Nikki de St Phalle.

entrer-musee-nice-mylittleroad

salle-klein-nice-mylittleroad
sculpture-nice-mylittleroad

mucem-nice-mylittleroad

En remontant la promenade du Paillon vers la mer, on découvre la célèbre place Massena et ses bâtiments colorés dans les tons rouges. L’art contemporain y est également à l’honneur avec 7 sculptures translucides de l’artiste Jaume Plensa, représentant des hommes accroupis sur des colonnes à plus de 10 mètres de hauteur.

massena-nice-mylittleroad

Pour goûter une salade niçoise traditionnelle je vous conseille le restaurant « La maison de Marie », situé à deux pas de la place Masséna. Caché au fond d’une petite cour ombragée, c’est l’endroit idéal pour une pause déjeuner saine et savoureuse.

salade-nicoise-nice-mylittleroad

Arpenter la promenade des anglais

Cet immense terre-plein planté de palmiers avec d’un côté la plage et de l’autre les hôtels mythiques de Nice est devenu au fil du temps le véritable symbole de la ville. En fin d’après-midi, la promenade des anglais devient le paradis des joggeurs et des amateurs de roller. Mais au fait savez-vous à quoi la fameuse promenade doit son nom ? Au début du XIXème siècle,  cette large avenue n’est qu’un modeste sentier terreux de 2 mètres de large dont la construction est financée par le révérend Lewis Way pour la communauté anglaise en villégiature.

plage-beau-rivage-nice-mylittleroad

plage-nice-mylittleroad

facade-royal-nice-mylittleroad

Pour prendre un verre en début de soirée, rendez-vous dans le bar de l’hôtel de luxe le Negresco. Le décor classique anglais, l’ambiance feutrée et les notes du piano bar vous transporteront instantanément dans une autre époque !

negresco-interieur-nice-mylittleroad

cafe-negresco-nice-mylittleroad
cocktail-nice-mylittleroad
Tags from the story
, , , ,

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *