Activités insolites à Tokyo

Lors de mon premier séjour à Tokyo, j’avais plutôt chercher à visiter les lieux incontournables comme le célèbre carrefour de Shibuya, le marché aux poissons de Tsujuki ou encore l’immense temple rouge d’Asakusa. Bref j’avais couru pendant mes quatre jours sur place pour tenter d’appréhender et de comprendre cette ville complétement folle.

Pour ma deuxième visite, j’ai passé une semaine complète dans la capitale nippone en compagnie de mon amoureux qui faisait du karaté plusieurs heures par jour. L’ambiance était complètement différente : après deux semaines à sillonner le sud du Japon, à changer de lieu tous les un ou deux jours, nous voulions nous poser et plutôt vivre que visiter Tokyo. Au programme donc plus d’activités insolites ou d’expériences à vivre pour se sentir comme un vrai japonais. Vous êtes prêts ?

Se défouler dans les salles de jeux

Le soir après une bonne journée de visite et de marche, on aimait bien aller se défouler dans les salles de jeux : c’était quasiment devenu un rituel avant de rentrer à l’hôtel. Il faut savoir qu’au départ les salles de jeux au Japon font un peu peur car certains joueurs sont vraiment fous, ils connaissent tellement bien les machines qu’ils font des gestes ultra-rapides ! Nous avons testé pleins de jeux et ceux que je préfère sont ceux où l’on doit reproduire des gestes en fonction de ce qui se passe à l’écran : avec les jambes pour simuler des pas de danse ou avec les bras en tapant sur un tambour. Ces jeux ont l’air stupides comme ça mais c’est vraiment addictif, plus d’une fois nous n’avons pas vu le temps passé et nous sommes sortis beaucoup plus tard que prévu. Dans certaines salles de jeux, il est même possible de taper des balles de baseball face à une machine, c’est totalement fou !

Lieu : salle de jeux quartier de Akiabara / Ikebukuro batting center

dance-dance-tokyo-insolite

salle-jeux-tambour-tokyo-insolite

baseball-salle-jeux-tokyo-insolite

Aller voir un match de baseball

Pour rester dans la thématique baseball, après l’entrainement à la salle de jeu, je vous conseille de vous rendre à un match de baseball. Les japonais sont totalement fans de ce sport et l’ambiance dans le stade vaut vraiment le détour. Nous avons assisté à un match au Meiji Jingu Stadium entre les Yomiuri Geant et Yakult Swallows, les deux équipes de la ville de Tokyo ! Il est très facile de trouver les horaires des matchs sur internet et il suffit ensuite de se rendre au stade quelques jours avant pour réserver des billets. Nous avions choisi des places dans les tribunes vertes du côté des supporters des Swallows et nous avons eu la surprise de les voir effectuer une danse des parapluies quand leur équipe marquait un point. Nous étions les seuls étrangers à perte de vue et les japonais étaient étonnées et très sympas avec nous : certains nous ont proposés de la nourriture et un petit papi nous a offert son mini-parapluie pour participer à la victoire !

Lieu : Tokyo Dome ou Meiji Jingu Stadium

programme-baseball-tokyo-insolite

baseball-stadium-tokyo-insolite

Câliner des chats dans un « neko cafe »

Les japonais aiment beaucoup les animaux de compagnie mais étant donné le prix des loyers et le manque de place à Tokyo, c’est dur d’en avoir un à la maison. Résultat des « neko cafe », c’est-à-dire des cafés à chats un concept qui a connu un succès fou au Japon avant de s’exporter partout dans le monde. J’ai testé le Happyneko dans le quartier de Shibuya ; le contraste est saisissant l’intérieur à l’ambiance très zen et l’extérieur très bruyant et plein de monde.

En arrivant il faut se déchausser, poser ses affaires dans un casier et se désinfecter les mains pour ne pas contaminer les chats. Il y a de nombreux recoins et aménagements pour les chats et de plein de petits jouets pour les faire courir dans tous les sens. Généralement le prix comprend une boisson et dépend du temps que l’on passe dans le café (environ 10 euros la demi-heure). J’ai appris qu’il existait maintenant d’autres types de café animalier au Japon avec par exemple de chouettes mais je n’ai pas eu l’occasion de tester !

Lieu : Happyneko, Kuratosu building at the 3rd floor, 4 minutes walk from Hachiko exit of Shibuya station

entree-cafe-chat

jeux-chat-tokyo

chat-dort-tokyo

Assister à un entrainement de sumo

Les tournois de Sumo à Tokyo ont lieu uniquement pendant les mois de janvier, mai et septembre. En dehors de ces périodes, il est possible d’assister aux entrainements dans certaines heya (écuries) situées majoritairement dans le quartier de Ryogoku. Le mieux est de chercher le numéro de téléphone des beya et de les appeler la veille pour vérifier que l’entrainement a bien lieu et qu’ils acceptent des spectateurs étrangers. Nous avons eu de la chance d’être accepté dés le premier essai  dans l’écurie Azumazeki mais d’après ce que j’ai entendu ou lu sur internet c’est aprfois plus compliqué en particulier si on ne parle pas japonais. Autre point à savoir pour augmenter ses chances, il faut y aller tôt avant le début de l’entrainement qui commence généralement vers 7h et dure un peu plus de 3h. Nous étions très proches des sumos pendant l’entrainement, ils sont vraiment très impressionnants et je n’oublierai jamais le bruit causé par le premier choc entre les deux sumos quand ils se jettent l’un sur l’autre au début du combat !

Lieu : Azumazeki heya http://www.azumazeki.jp/

entrainement-sumo-tokyo-insolite

combat-sumo-tokyo-insolite

Manger kawaii dans un maid cafe

Le principe des maid cafe est simple : de jeunes et jolies serveuses déguisées en soubrette dans un univers rose et kawaii. A Tokyo, ils sont rassemblés autour de la gare d’Akhiabara, le quartier de l’électronique et des salles de jeux. En effet, le personnage de soubrette est une figure classique du manga et du cosplay japonais. Ces maid cafés ne sont généralement pas visibles de la rue car ils se situent dans les étages des immeubles : les filles distribuent des prospectus dans la rue et vous accompagne ensuite directement à l’entrée. Nous avons testé un café de la chaine MaidDreamin et même si nous ne retenterons jamais l’expérience, nous avons satisfait notre curiosité. A l’intérieur, l’ambiance est finalement bon enfant ; nous sommes surpris de voir que la plupart des clients sont très jeunes et viennent parfois en couple. La nourriture servie dans les maid cafe doit être mignonne avant tout et nous sommes donc retrouvés avec des petits nounours dans notre assiette et un dessin de pikachu fait au ketchup sur l’assiette. A chaque fois que la serveuse apporte quelque chose sur la table, c’est l’occasion de faire un petit jeu avec les clients ou de chanter une chanson !

Lieu : MaidDreamin Cafe tout proche de la gare d’Akhiabara

maid-dreaming-cafe-tokyo-insolite

maid-cafe-decoration-tokyo-insolite

nourriture-kawai-tokyo-insolite

Tester les photomatons rigolos

Une autre expérience à ne pas rater lors de votre séjour à Tokyo : tester les purikura, les photomatons japonais. Les cabines sont beaucoup plus grandes qu’en France et peuvent accueillir des groupes de 5 ou 6 personnes. Gros fou rire pour notre premier essai où nous ne comprenons pas toutes les instructions et finissons par rater la première pose ! Le deuxième essai sera le bon : nous suivons à la lettre les différentes posent proposées pour chacun des cliches avant de passer à la machine de personnalisation. Ici sur une musique de pop japonaise complètement déjantée, vous pouvez ajouter pleins d’éléments à vos photos : du texte, des petits dessins ou des accessoires comme des oreilles d’animaux !

Lieu : dans la plupart  des salles de jeux, parfois un étage entier y est même consacré

photomaton-japon-tokyo-insolite

Voir un spectacle de Kabuki

Le kabuki est une forme traditionnelle de théâtre japonais centré avant tout sur le jeu très codifié des acteurs. Les acteurs (tous des hommes même pour les rôles de femmes) sont lourdement maquillés pour amplifier les expressions de leur visage. En guise d’introduction, il est possible à Tokyo d’assister à un seul acte de la pièce qui peut durer au total plus de 4 heures ! Il suffit de se rendre sur place le jour même du spectacle environ une heure avant le début de la représentation (tous les horaires sont disponibles sur le site internet) pour réserver sa place dans la galerie du 4ème étage du théâtre. Autres petits trucs à savoir : premier arrivés, premier servis pour les 90 places assises et une personne dans la file a le droit de prendre uniquement une place ! Nous avons beaucoup aimé cette expérience et depuis notre retour, nous sommes d’ailleurs retournés voir une pièce entière de Kabuki à la maison de la culture du Japon (MCJP) à Paris.

Lieu : Kabuki-za près du métro Ginza

theatre-kabuki-tokyo-insolite

kimono-kabuki-tokyo-insolite

affiche-kabuki-tokyo-insolite

Collectionner des badges au Pokemon Center

Un lieu à ne pas manquer pour les grands enfants : le plus grand Pokemon Center du monde se trouve à Tokyo dans le centre commercial Sunshine City proche de la gare d’Ikebukuro. Il y a différents jeux d’arcades avec des pokémons dont certaines machines pour simuler des combats, attraper des pokémons et obtenir de vrais badges ! Côté magasin, vous trouverez absolument tous les produits dérivés qui peuvent exister : peluches, figurines, vêtement et même snack à l’effigie des petits monstres.  De nombreux fans vont le déplacement parfois de très loin car certains produits sont même proposés en exclusivité ou en édition très limitée.

Lieu : Pokemon Center, Sunshine City, Ikebukuro

peluche-pokemon-center-tokyo-insolite

machine-pokemon-jeux-tokyo-insolite

J’ai tellement adoré le Japon et Tokyo en particulier que je suis certaine d’y retourner bientôt ! Alors si vous avez d’autres idées d’activités insolites, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour m’aider à remplir mon futur programme 🙂

Si vous avez aimé cet article vous pouvez le partager sur Pinterest ou laisser un petit mot en commentaire <3

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *