Le doux parfum de Grasse

Située à une demi-heure de Cannes par le train, la ville de Grasse vaut le détour et mérite largement une journée de visite. Cette ville est connue dans le monde entier pour son industrie du parfum qu’elle a su au cours du temps transformer en véritable art unissant raffinement et qualité des essences.

vue-grasse-mylittleroad

Si vous voulez découvrir son atmosphère particulière, le bestseller de Patrick Süskind, « le Parfum », se déroule en partie dans la ville de Grasse où le héros Jean Baptiste Grenouille déambule dans les ruelles sombres à la recherche du parfum idéal. Depuis le centre-ville perché sur les hauteurs d’une colline, la vue sur la campagne grassoise et ses oliviers est magnifique.

Ballade dans le centre-historique

Grasse possède quelques petites rues charmantes où se côtoient immeubles biscornus et hôtels particuliers, souvenirs laissés par les premiers notables de la ville. Par exemple,  au numéro 14 de la rue Jean Ossala, une plaque indique le séjour de mousquetaires dont le fameux comte d’Artagnan pour quelques mois pendant la guerre de succession d’Espagne.

rue-grasse-mylittleroad

portail-grasse-mylittleroad
plaque-grasse-mylittleroad

Pour jouir du meilleur point du vue sur l’arrière-pays, rendez-vous Place du 24 août. Un peu plus loin, la cathédrale  Notre-Dame-Du-Puy vaut également le coup d’œil : l’intérieur sculpté rustiquement dans de la pierre noire a un charme très particulier.

eglise-grasse-mylittleroad

eglise-interieur-grasse-mylittleroad

Pour une pause gourmande, je vous conseille le café des musées situé à l’entrée de la vieille ville. Sur la petite terrasse, vous pourrez déguster au soleil tartes salées ou pâtisseries faites maison.

cafee-musee-grasse-mylittleroad

auvent-grasse-mylittleroad

passage-grasse-mylittleroad

linge-grasse-mylittleroad

Usine historique de la parfumerie Fragonard

Que vous soyez passionné ou pas par l’univers du parfum, la visite guidée d’une des trois grande usines (Fragonard, Gallimard et Molinard) de la ville sera forcément instructive. J’ai choisi la fabrique Fragonard car elle est située directement en centre-ville et donc plus facile d’accès. Crée en 1926, en hommage au célèbre peintre Jean-honoré Fragonard, cette usine produit encore aujourd’hui parfums, cosmétiques et savons avec des techniques traditionnelles. Lors de la visite,  la guide détaille l’évolution des différents procédés de fabrication des produits.

alambic-parfum-grasse-mylittleroad

gros-flacons-grasse-mylittelroad

Les explications sur le métier de nez autour d’un orgue à parfum m’ont particulièrement intéressée. Après 10 ans d’étude (2 ans de théorie + 8 ans de pratique), le nez doit être capable de reconnaître plus de 3000 essences afin de créer un nouveau parfum. Classiquement, un parfum est une composition olfactive de plus de 50 essences reparties sur une structure à 3 étages :

  • les notes de tête très volatiles de type agrume se ressentent en première impression mais disparaissent au bout de quelques minutes ;
  • les notes de cœur plutôt fruitées qui doivent faire le lien entre les notes de tête et de fond demeurent plusieurs heures ;
  • enfin les notes de fond, qui peuvent être vanillées, boisées ou musquées, donnent le caractère du parfum et peuvent rester plusieurs jours.

orgue-parfum-grasse-mylittleroad

Personnellement j’ai craqué sur un parfum en édition limitée nommé parfum volé avec en tête mure et framboise, en cœur rose de Damas et en fond ambre et bois.

Musée de peinture Fragonard

Le musée Fragonard, situé dans l’hôtel particulier de Villeneuve datant du XVIIIème siècle, présente une quinzaine de toile du peintre né dans  la ville de Grasse. On y trouve bien sur ses œuvres galantes caractéristiques, mais également des paysages et de la peinture religieuse moins connue. Le sacrifice de la rose, un des dernières toiles exécutées par l’artiste, m’a particulièrement plu.

expo-photo-mylittleroad
crédit @musée Fragonard

Pendant ma visite, le musée Fragonard proposait également une exposition temporaire sur un photographe voyageur, Sergei Prokudin-Gorskii, intitulée Images éternelles de St-Petersbourg à Venise. Ces photographies prises il y a plus d’un siècle ont pourtant conservé toute leur fraîcheur et leur éclat. Un véritable voyage dans le temps polychrome !

Musée international de la parfumerie

Dernière étape de la journée à Grasse, le MIP (musée international de la parfumerie) qui présente plus de 3000 pièces uniques au monde retraçant l’histoire de la parfumerie à travers les siècles.  La structure du musée sur 5 étages est une très belle réalisation architecturale alliant les remparts du XIVème avec des matériaux modernes comme le verre et l’acier. L’exposition présente le rôle du parfum dans les différentes cultures selon trois thématiques : communiquer, soigner et séduire. La visite est interactive avec de nombreuses bornes vidéo, audio et olfactives pour tester son odorat. J’ai passé beaucoup de temps à observer et photographier les nombreux flacons de parfums décorés. Le parcours se termine par un focus sur le marketing et l’industrie du parfum telle que nous la connaissons aujourd’hui.

eau-rose-grasse-mylittleroad

coffre-grasse-mylittleroad
ancien-flacon-grasse-mylittleroad

Si je retourne un jour à Grasse, j’aimerais réserver un atelier permettant de créer à l’aide d’un professionnel son propre parfum. Avez-vous déjà testé votre odorat ou fabriqué un parfum ? Est-ce que ça vous tente comme activité ?

Tags from the story
, , , ,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *