Une journée à la découverte de Cherbourg

Après deux journées à explorer le Val de Saire, j’ai posé mes valises à Cherbourg pour découvrir une ville méconnue. De Cherbourg tout le monde connaît les parapluies et le côté industriel de l’activité portuaire. Pourtant il y a beaucoup plus à découvrir et j’ai été surprise de la diversité des activités proposées : promenade thématique dans la vieille ville, découverte de la manufacture des parapluies, de nombreux musées, un théâtre à l’italienne et une scène gastronomique de grande qualité. Alors sortez les lunettes et la crème solaire, je vous emmène découvrir Cherbourg sous un grand soleil !

Château des Ravalet

Ma découverte de Cherbourg commence un peu à l’extérieur de la ville dans le magnifique domaine du château des Ravalet. Depuis 1962, de nombreux travaux ont été entrepris par la ville pour redonner sa splendeur au parc de 17 hectares et aux différents bâtiments. J’ai particulièrement aimé la serre et le grand bassin dans lequel se reflète le château. Mais ce cadre enchanteur renferme une histoire à glacer le sang : l’amour incestueux entre Julien et Marguerite, amants maudits qui vivaient au début du XVIIème siècle. Très jeunes, le frère et la sœur sont attirés l’un par l’autre et malgré la séparation imposée par leurs parents, ils feront tout pour se retrouver. Dénoncés par le mari de Marguerite, ils seront arrêtés, questionnés et condamnés à mort par décapitation. L’artiste Christelle Hervieu, installée dans le château jusqu’à la mi-septembre, présente ses œuvres inspirées directement de cette histoire tragique.

Découvrir la ville de Cherbourg

Nous quittons le château des Ravalet et ses fantômes pour rejoindre la ville de Cherbourg sous un soleil radieux.  Pour un premier aperçu de la ville en hauteur rendez-vous au musée de la libération situé au sommet de la montagne du Roule qui domine Cherbourg à 117 mètres.

Après avoir posé la voiture dans le quartier ultra moderne des bassins nous empruntons la passerelle qui enjambe le bassin du Commerce pour rejoindre le centre-ville. Je suis agréablement surprise par ce que je découvre : de l’animation dans les rues, des petites boutiques originales et des terrasses pleines à craquer sur la place de Gaulle ! Pour trouver les coins les plus mignons de Cherbourg, il vous faudra débusquer les boël, des petites courettes et passages étroits datant du moyen-âge. Ne manquez pas non plus de visiter la cour Marie, un endroit atypique du centre-ville où différents commerces sont installés dans des anciennes écuries en bois.

Pour les fans du film « Les parapluies de Cherbourg », la ville a mis en place depuis 2013 un parcours sur les traces de Jacques Demy qui recense les principaux lieux de tournage comme la cour Marie, la basilique Sainte-Trinité ou encore le fameux magasin de parapluie situé rue du Port. A chaque endroit, vous retrouverez une petite pancarte en forme de clap et un petit QR code permettant de revoir l’extrait directement sur son smartphone !

Visite de la manufacture des parapluies de Cherbourg

En parlant des parapluies, je vous conseille bien sûr de faire un tour à la manufacture officielle des parapluies de Cherbourg située sur le quai Alexandre dans l’ancien bâtiment de la Banque de France. Le lieu a été magnifiquement restauré et les jours de semaine en plus de la boutique et des salles d’expositions vous pourrez voir les ouvrières travailler sur ce produit de luxe made in France. Lors de ma visite, j’ai eu la chance d’être accueillie par Jean-Pierre Yvon en personne le créateur de la marque en 1986 qui a pris le temps de nous raconter son extraordinaire histoire avec les parapluies. A 12 ans, il assiste pendant plusieurs jours au tournage du film les parapluies des Cherbourg sur le quai Alexandre et il reste marqué par l’élégance de Catherine Deneuve et l’aspect très graphique du parapluie en tant qu’objet. Après avoir exercé son métier de photographe de mode à paris pendant plusieurs années, Monsieur Yvon décide de revenir à Cherbourg pour lancer son entreprise spécialisée dans le parapluie de luxe. Depuis, l’affaire a largement prospérée, les parapluies de Cherbourg sont devenus une référence du luxe dans le monde entier et ses ateliers produisent des modèles pour les plus grandes maisons de mode ! A l’étage du bâtiment, en plus des expositions mêlant parapluies et œuvres d’art, vous pourrez regarder un petit film de 15 minutes qui détaille toute l’histoire passionnante de la marque.

Activités culturelles à Cherbourg

Lors d’un passage à Cherbourg, les voyageurs se concentrent généralement sur la cité de la mer mais il existe beaucoup d’autres activités culturelles vers lesquelles se tourner. Selon le calendrier, il est possible de visiter en compagnie d’une guide conférencière le magnifique théâtre à l’italienne de la ville. Ce dernier construit dans les années 1880 sur l’ancienne halle aux blés témoigne de l’apogée de la ville avec son imposante façade ornée de colonnes et de cariatides. L’intérieur avec ses 450 places assises et son lustre monumental est tout aussi impressionnant !

Jusqu’à fin septembre, le musée Thomas Henry accueille, en plus de la collection permanente des beaux-arts, une superbe exposition à l’occasion de la biennale du 9ème art. Elle met à l’honneur Windsor Mc Cay, un américain souvent présenté comme le père de la BD moderne, à travers une rétrospective exceptionnelle présentant 60 planches originales. Avec sa série « Little Nemo » qui paraissait le dimanche en première page des journaux, Windsor Mac Cay a créé un univers fantastique complet pour les petits et les grands enfants. Cette ambiance fantastique est très bien retranscrite dans l’exposition grâce aux jeux de lumières et effets sonores.

Enfin pour les fans de festivals, vous pouvez essayer d’organiser votre visite de Cherbourg le même week-end que les Art’zimutés, un événement qui a lieu généralement fin juin. Ce festival pluri-disciplinaire rassemble pendant 3 jours plusieurs dizaines d’artistes dans le domaine des arts plastiques, du cirque ou encore de la musique. Cette année, j’ai pu revoir boulevards des airs pour un concert le samedi soir dans une ambiance festive et familiale !

Mes adresses à Cherbourg

  • Un cours de cuisine chez le chef étoilé du Pily
    Si vous restez quelques jours à Cherbourg, je vous recommande un détour par le restaurant étoilé le Pily situé en plein centre-ville. Bien sûr, vous pouvez classiquement réserver une table et apprécier la délicieuse cuisine dans votre assiette mais pour rendre l’expérience plus exceptionnelle et pénétrer dans les cuisines du chef, je vous conseille la formule cours de cuisine suivie de dégustation. Pas besoin d’être déjà un grand cuisinier pour se lancer dans l’aventure, le chef Pierre Marion est adorable et considère la cuisine d’abord comme une émotion et un voyage gustatif avant de parler technique. Etoilé très jeune à seulement 27 ans, Pierre Marion mise sur une cuisine simple basée sur des produits locaux et des légumes de saison. Les plats changent tous les mois au gré de l’inspiration et des produits que lui fournissent les agriculteurs des alentours qui sont maintenant devenus ses amis. Pendant notre matinée de cuisine, je l’ai vu créer en direct trois plats végétariens tous plus délicieux les uns que les autres : haricots verts cuits façon risotto, ratatouille sauce ponzo aux graines de sésame et enfin artichauts, cives, pommes de terre et truffe. Pendant que l’on s’active en cuisine, le chef nous raconte son histoire d’amour avec la cuisine et les secrets d’un grand plat : goûts, texture et chaleur ! Il nous explique qu’il n’a pas besoin de réfléchir en amont sur les plats, il connait les associations de saveurs qui fonctionnement bien et il lui suffit de laisser place à l’imagination. Bref du talent à l’état pur qu’on pourrait admirer pendant des heures !

  • Une pause sucrée chez Jean-Francois Foucher
    Si vous vous promenez dans la ville de Cherbourg à l’heure du goûter, faites un petit détour par la pâtisserie de Jean-François Foucher située au 12 rue Fourdray. Classé récemment parmi les 10 meilleurs pâtissiers français, le chef possède trois autres boutiques à Deauville, Pont-l’Evêque et Neuilly.  La vitrine est tellement attrayante qu’il nous a bien fallu une dizaine de minute pour nous décider et restreindre le choix à 4 créations colorées. Tout était délicieux mais j’ai eu un véritable coup de cœur pour le Paris Brest qui est déjà en temps normal l’un de mes gâteaux préférés !

  • Nuit à l’hôtel ambassadeur
    Pendant mon séjour à Cherbourg, j’ai dormi à l’hôtel ambassadeur, une bonne adresse située sur le quai Alexandre. Les chambres récemment rénovées sont confortables et certaines offrent une jolie vue sur le bassin du commerce. Le petit déjeuner buffet est copieux et permet de démarrer la journée d’exploration du bon pied !

J’espère que cette découverte de Cherbourg vous aura intéressés ! Si vous voulez en savoir plus sur les activités possibles dans la région, je vous conseille mon article sur le Val de Saire.

Merci beaucoup à l’office de tourisme pour l’invitation et les jolies expériences que j’ai pu vivre pendant le week-end. Néanmoins je reste libre de mon opinion et de mes choix éditoriaux pour cet article.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *