Escale à Roubaix, capitale du textile

Il y a quelques semaines, j’ai passé un week-end très sympa à Lille, ville que je ne connaissais pas du tout. J’ai fait le trajet en IDBus en un peu mois de 3h depuis la gare de Bercy. Les bus sont plutôt confortables et proposent une connexion wifi gratuite, ce qui permet de ne pas s’ennuyer un instant. Par rapport au train, les prix sont imbattables : l’aller-retour du vendredi au dimanche était à moins de 30 euros. Bref un vrai bon plan pour les voyageurs à petit budget, pas trop pressés !

bus-idbus-mylittleroad

guide-idbus-mylittleroad
siege-idbus-mylittleroad

lecture-guide-mylittleroad

Pour notre première journée sur place, nous avons décidé de découvrir la ville de Roubaix. Nous avons participé à une visite guidée organisée par l’office du tourisme intitulée « De Lille à Roubaix en Tramway ». La visite commence le long du grand boulevard dans le tramway par de nombreuses informations historiques sur la construction de la métropole et les différents styles d’architecture représentés : néoclassique, art déco et art nouveau. Sur ce boulevard, certaines maisons construites au 19ème siècle par les grandes familles industrielles du textile sont de véritables œuvres d’art comme par exemple la villa Cavrois.

maison-roubaix-mylittleroad

usine-roubaix-1-mylittleroad

facade-brique-roubaix-mylittleroad

La visite se poursuit dans le centre de ville de Roubaix par la découverte des anciennes usines réhabilitées ainsi que l’église et l’hôtel de ville. Roubaix apparaît comme une ville dynamique qui appuie sa reconversion sur le textile haut de gamme, la mode et la culture au sens large. Le plus bel exemple de ce renouveau est sans conteste la Piscine, musée d’art et d’industrie. Cette ancienne piscine municipale art déco a été transformée en un musée exceptionnel qui est aujourd’hui l’un des plus visité de France.

piscine-entree-mylittleroad

Nous l’avons visité pour le dernier week-end de l’exposition Camille Claudel, une rétrospective importante organisée à l’occasion du 150ème anniversaire de la naissance de la sculptrice. Plus de 150 œuvres étaient présentées pour comprendre en profondeur le travail de l’artiste et ses différentes sources d’inspiration. Ses sculptures sont magnifiques mais souvent empreintes de tristesse, en particulier lorsqu’elles évoquent le sentiment amoureux.

sculpture-piscine-mylittleroad

femme-sculpture-piscine-mylittleroad

Même si les expositions ne vous inspirent pas, le lieu en lui-même justifie la visite. Le décor féérique de la salle du bassin est mis en valeur par la lumière douce et colorée qui pénètre par les vitraux de chaque côté.  Malheureusement, le jour où nous y sommes allés l’eau n’était pas visible donc pas de photos habituelles avec le reflet des sculptures dans l’eau. Autour du bassin à chacun des étages, on peut déambuler dans les anciens vestiaires et cabines de douches. Plus loin dans les bâtiments annexes, des baignoires ainsi que le système de chauffage original ont été conservés.

piscine-musee-4-mylittleroad

piscine-3-mylittleroad

piscine-musee-2-mylittleroad

piscine-musee-3-mylittleroad

baignoire-musse-piscine-mylittleroad
baignoire-piscine-mylittleroad

Nous avons ensuite déjeuné dans le restaurant situé à l’intérieur du musée et nous n’avons pas été déçus. Les plats plutôt classiques mais très bien exécutés sont proposés à des prix raisonnables. Mais la bonne surprise arrive surtout avec le dessert où l’on peut déguster des pâtisseries de la célèbre boutique Meert de Lille. Nous avons craqué pour la classique gaufre fourrée à la vanille ainsi que pour la tarte au citron revisitée. Un délice !

gauffre-meert-lille-mylittleroad
tarte-citron-meert-mylittleroad

La journée à Roubaix se poursuit avec la visite de la Manufacture des Flandres qui présente l’histoire de l’industrie du textile. Nous avon beaucoup aimé la visite guidée très vivante avec de nombreuses démonstrations grandeur nature sur des métiers à tisser de différentes époques. J’ai par exemple découvert la technique permettant de représenter de véritables dessins sur les tapisseries.

fenetre-brique-mylittleroad

musee-manufacture-mylittleroad

mtier-tiss-roubaix-mylittleroad

fil-roubaix-mylittleroad
mtier-tisser-1-roubaix-mylittleroad

bobine-metier-lille-mylittleroad

En retournant vers le métro pour retourner sur Lille, nous avons même eu le temps de faire un petit arrêt aux magasins d’usine de Roubaix. Vous pouvez y trouver des articles de marque des collections précédentes à tout petit prix. Une bonne adresse shopping !

 J’espère que la visite de Roubaix vous a plu et rendez-vous à Lille dans le prochain article.

*Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec IDBus qui m’a offert le week-end à Lille. Toutes les opinions exprimées dans ce billet me sont propres. 

Mes autres articles sur Lille et les environs

15 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *