Le trail de l’améthyste en Auvergne

Un long pont début mai, une grève SNCF qui nous empêche de partir en Espagne et un plan B incroyable dans le département du Puy-de-Dôme en Auvergne. Je vous raconte dans cet article ma participation au trail de l’améthyste et mes découvertes touristiques sur les traces de l’améthyste une pierre violette.

photo finish trail Sauxillanges Auvergne

géode pierre améthyste maison améthyste auvergne

Le trail de l’améthyste

Le trail de l’améthyste au départ du petit village de Sauxillanges a lieu début mai depuis maintenant 8 ans. Plusieurs distances 12 km, 23 km et 36 km ainsi qu’une randonnée sont proposées aux différents sportifs ce qui permet de s’y rendre en famille. Pour mon premier trail officiel, j’ai choisi de m’inscrire sur la distance intermédiaire de 23 km pour 1100 m de dénivelé positif. Comme ma participation a été un peu décidée en dernière minute, mes entraînements ont été limités mais en faisant régulièrement du sport à Paris j’étais plutôt confiante sur ma capacité à aller au bout du parcours. En revanche, je n’avais aucune idée du temps auquel je pouvais prétendre et je me suis donc lancée avec pour seul objectif de terminer.

affaire préparation trail Sauxillanges Auvergne

dossard trail Sauxillanges Auvergne

photo départ trail Sauxillanges Auvergne

L’organisation du trail est parfaite grâce à la présence des 150 bénévoles en amont et sur le parcours. J’ai fait l’inscription en ligne quelques jours avant et la récupération du dossard a lieu une heure avant le début de la course dans le gymnase de la ville ! Nous sommes un peu plus de 300 coureurs à prendre le départ du 23 km ce matin là à 9h30. A quelques minutes du départ le stress monte un peu surtout que l’organisateur présente les meilleurs coureurs présents sur le train et égrène leurs palmarès impressionnants. Sur les premiers kilomètres, je me force à ne pas commencer trop vite pour garder de l’énergie pour plus tard. La première grande montée arrive rapidement dans le parcours et je décide de suivre les gens autour de moi qui arrêtent de courir pour marcher d’un bon pas. C’est finalement la technique que j’ai utilisé pendant tout au long du parcours : marche dans les montées les plus raides, allures normales sur le plat et accélération dans les descentes en laissant mes jambes se dérouler !

paysage trail Auvergne

selfie course trail Sauxillanges Auvergne

Le trail de 23 km est tout sauf monotone, du début à la fin on enchaîne en permanence des montées et des descentes avec de magnifiques points de vue sur la chaîne des volcans d’Auvergne. Il faisait déjà chaud ce matin là et j’ai donc beaucoup apprécié l’alternance de passages couverts en forêt et de portions plus exposées sur les plateaux en hauteur. Il y finalement peu de passages sur routes et quelques passages ludiques avec de grandes descentes en forêt et des traversées de petits ruisseaux. Deux ravitaillements étaient prévus sur le parcours le premier peu après 10km de course et le second à 20 km, quasiment à la fin du parcours. Les bénévoles étaient très sympas -certains mettaient bien l’ambiance avec chants et musique – et la nourriture plutôt bonne avec de fruits frais, du fromage et du chocolat. J’aurais juste préféré que le deuxième ravitaillement arrive un peu plus tôt, j’ai eu un petit coup de fatigue vers le 18ème kilomètres, je n’avais plus beaucoup d’eau et j’ai tapé dans mes réserves de barres de céréales.

cascade eau ruisseau Sauxillanges Auvergne

effort course trail Sauxillanges Auvergne

rue village Sauxillanges Auvergne
église Sauxillanges Auvergne

Je finis le parcours en 3h06 au temps officiel, je suis classée à peu près au milieu au classement général mais beaucoup mieux si on regarde seulement les filles. J’étais un peu déçue de ne pas finir en moins de 3h mais je me dis qu’avec un peu d’entrainement c’est tout à fait possible la prochaine fois. Un beau challenge pour le prochain trail auquel je participerai début août à Val Cenis sur une distance similaire !

L’histoire de l’améthyste en Auvergne

Comme je restais quelques jours supplémentaires dans la région après le trail, j’ai voulu en savoir plus sur la pierre qui lui a donné son nom. Je suis donc partie sur les traces de l’améthyste dans le Puy-de-Dôme et je vous livre ici quelques découvertes.

L’améthyste est une variété de quartz dont la couleur se décline du mauve translucide au violet profond. Cette couleur spécifique est due à la présence de fer qui s’ajoute à l’oxygène et au silicium, composants traditionnels du quartz. Il s’agit de l’un des minéraux emblématiques de l’Auvergne car on y trouve le plus grand gisement de France (voire d’Europe) entre les communes de Saint-Germain-L’Herm et du Vernet la Varenne.

cristaux améthyste maison auvergne

taille améthyste maison auvergne

L’extraction de l’améthyste en Auvergne aurait commencé au début de la Renaissance. Cette pierre précieuse, symbole des évêques, est alors demandée par la noblesse et la grande bourgeoisie pour orner les pièces de joaillerie. Les pierres extraites dans les veines de la région sont vendues à Issoire sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, ce qui contribue également à leur renommée. Au début des années 1900, l’exploitation de l’améthyste dans la région devient industrielle avec l’ouverture d’une taillerie à Royat. Le lieu prend beaucoup d’importance au fil de années à tel point qu’on ne parle plus d’améthyste mais de pierre de Royat. Pendant les années 20, on y compte 80 employés à temps plein avec une majorité de femmes chargées de la taille des pierres. De plus en plus concurrencée par les pays étrangers, la taillerie a fermé définitivement ses portes en 2004. Le bâtiment historique a été racheté par la municipalité de Royat et devrait être transformé en musée dans les années à venir.

panneau maison Améthyste Auvergne

tour chateau Monfort Auvergne

géode pierre améthyste maison améthyste auvergne

En attendant si vous voulez en savoir plus sur cette mystérieuse pierre violette, direction la commune du Vernet la Varenne pour une visite à La Maison de l’Améthyste. Installée dans le joli château de Monfort, ce lieu présente un espace pédagogique expliquant la formation géologique de la pierre et l’histoire de l’extraction dans la région. Les géologues travaillant sur place contribuent à des études en partenariat avec des universités et organisent également des sorties pour le grand public. Muni d’un casque et d’un piolet, vous pourrez descendre dans le ravin de Pegut pour apprendre à repérer les bons affleurements de quartz et extraire quelques cristaux d’améthyste. De retour au musées, le guide propose une initiation à la taille des pierres récupérées et vous pourrez même rentrer chez vous avec vos trouvailles de la journée !

vue loin tour chateau Monfort Auvergne

pissenlit campagne près champs Auvergne

souffler pissenlit campagne auvergne

Alors plutôt tenté par le trail de l’améthyste ou par une formation de géologie ?

Vous pouvez retrouvez tous mes articles sur l’Auvergne par ici :

1 Comment

  • Un grand bravo pour ce trail !! J’aime courir, mais les trails c’est une autre dimension ! Tu peux être fière de toi !!
    Je ne connaissais pas du tout le lien entre l’améthyste et l’Auvergne, c’est super intéressant ! Cette région est malheureusement trop méconnue :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *