Découvrir le marais poitevin

Retour sur le blog aujourd’hui pour vous présenter un lieu que j’adore dans le cadre des rendez-vous mensuels « En France Aussi » sur le thème des zones humides. Situé aux portes de la ville de Niort, je vous emmène découvrir le marais poitevin classé depuis l’année 2010 comme « Grand Site de France » pour son écosystème unique.

Le cadre naturel du Marais Poitevin

Le marais poitevin qui s’étend sur plus de 100 000 hectares et trois département (Deux-Sèvres, Charente-Maritime et Vendée) constitue après la Camargue la deuxième plus grande zone humide de France. Même s’il est moins connu, il accueille chaque année plus d’un million de touristes attirés par un cadre naturel d’exception. Le marais est un espace protégé en raison de la grande richesse écologique de sa faune et de sa flore. Entièrement façonné par l’homme au cours des siècles, il reste un milieu fragile qui nécessite un entretien permanent pour conserver les centaines de bras d’eau appelés canaux, conches, fossés ou encore rigoles en fonction de leur taille.

Vous pouvez découvrir le marais poitevin à pied ou à vélo grâce aux nombreuses pistes cyclables dans la région. Cependant, la visite traditionnelle se fera dans une plate, une embarcation traditionnelle à fond plat menée avec dextérité par un batelier. Ce dernier conduit généralement la barque avec une pigouille, une sorte de long bâton en bois qui lui permet de prendre appui au fond pour faire avancer l’embarcation. En plus de la balade en barque, on bénéficie souvent de commentaires qui permettent de mieux découvrir ce milieu aquatique si particulier. Côté végétation, impossible de passer à côté des nombreux peupliers et frênes têtard tandis que pour les animaux l’observation se concentre sur les insectes et en particulier de grandes libellules colorées. Petit bonus avant de rentrer au débarcadère, le batelier vous montrera surement le phénomène du feu dans l’eau. Je n’en dit pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise !

Coulon et la maison aux volets bleus

Pour trouver facilement les embarcadères de départ, vous pouvez par exemple vous rendre dans le petit village de Coulon qui est considéré comme le centre touristique du marais poitevin. En été, les nombreux restaurants, boutiques de souvenirs et ateliers d’artistes génèrent beaucoup d’animation en été. Si vous sortez du village à pied en suivant le canal principal ne manquez pas la célèbre maison blanche aux volets bleus. Devenue un véritable emblème du marais, cette bâtisse fait encore partie des rares maisons uniquement accessibles par barque ; heureusement pour la tranquillité de son propriétaire.

La Roussille, un restaurant dans un cadre enchanteur

Si vous cherchez un lieu plus tranquille pour déjeuner et vous reposer en début d’après-midi, je vous conseille le restaurant gastronomique de la Roussille. Située juste à côté d’une écluse encore en fonctionnement aujourd’hui, cette bâtisse datant de 1803 servait de relais pour les chevaux. Parfaitement restaurée et offrant une jolie terrasse ombragée sous d’immenses platanes, la Roussille offre un cadre parfait. Le chef sert une cuisine moderne basée sur les produits de la région et propose des assiettes végétariennes et véganes sur demande !

Le festival de peinture de Magné

Si vous décidez de visiter le Marais le 3ème week-end du mois de juillet, il faut absolument faire un détour le petit village de Magné qui organise tous les ans un festival de peinture. Pendant deux jours, quelques centaines de peintres venus du monde entier réalise une œuvre originale qui représente un paysage de la commune ou plus généralement du marais poitevin. Les artistes travaillent en plein air et on admire donc leurs œuvres en cours de réalisation en se promenant dans les petites ruelles et le long des canaux. Le dimanche après-midi, la remise des prix a lieu après une exposition de l’ensemble des œuvres pendant quelques heures sur la place de l’église !

L’abbaye de Maillezais

Dernier lieu particulièrement photogénique que j’adore également dans le Marais Poitevin : les ruines de l’abbaye de Maillezais. Longtemps laissée à l’abandon, l’édifice a ensuite servi de carrière de pierre pendant la révolution mais heureusement il a échappé à la destruction totale. Classé monument historique depuis 1923, le site est aujourd’hui très bien entretenu et des marques au sol permettent de se faire une idée de l’ensemble majestueux. Il est possible de monter tout en haut de la tour restante qui offre un joli point de vue sur le marais !

Pour connaitre plus en détails son histoire, retrouvez un ancien post de blog dédié aux abbayes du Marais Poitevin.

Cet article a été écrit dans le cadre du rendez-vous mensuel #EnFranceAussi organisé par Sylvie du blog « Le coin des voyageurs ». Vous pourrez retrouver l’ensemble des participations en suivant le hastag sur les réseaux sociaux. Si vous avez aimé l’article, vous pouvez le partager sur Pinterest avec la couverture ci-dessous. Merci !

14 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *