Découvrir Cannes côté Nature!

Dans le cadre du salon des blogueurs de voyage francophones #WeAreTravel14, j’ai eu la chance d’être invitée par la ville de Cannes pour une journée de blogtrip. Dans cet article, j’espère vous faire découvrir une facette méconnue de la ville de Cannes loin de la Croisette et des paillettes du show­biz. Je vous emmène au contraire découvrir le visage authentique de Cannes !

mer-cannes-ile-marguerite-mylittleroad

Matinée sportive au Camp Trappeur Okwide

Nous commençons la journée en nous rendant au camp trappeur géré par la société Okwide. A seulement 10 minutes de voiture du centre-ville, nous découvrons un espace unique en son genre : le terrain comprend un espace sportif avec un parcours d’accrobranche et un mur d’escalade ainsi qu’un espace détente avec d’immenses tipis et un bar.

camp-trappeur-okwide-mylittleroad

camp-okwide-filets-mylittleroad
camp-okwide-blogeurs-mylittleroad

blogeurs-photos-fun-mylittleroad

Le parcours d’accrobranche possède une spécificité remarquable : des grands filets tendus entre les arbres permettent de se déplacer à plusieurs mètres du sol sans aucune protection type baudrier ou corde. Ce système ingénieux offre une véritable liberté de mouvement et permet aux grands et aux petits de s’amuser sans danger. De vastes espaces de détente placés à certains endroits stratégiques du parcours permettent même de s’essayer à quelques figures acrobatiques. Un réel coup de cœur pour ce parcours original !

camp-trappeur-bannière-mylittleroad
camp-trappeur-mur-escalade-mylittleroad

Le mur d’escalade ressemble à un énorme pylône dont on peut gravir les 4 faces les uns après les autres. Pas besoin d’un coéquipier coincé en bas pour assurer notre montée ; la sécurité est entièrement prise en charge par un système automatique freinant la descente lors des chutes.

Faute d’avoir pu faire la route depuis Cannes en buggy à cause d’une météo incertaine, nous faisons quand même un essai sur le parking à côté du camp trappeur. La conduite de l’engin est simple et agréable mais peut devenir sportive en fonction des envies du conducteur (la vitesse maximale est d’environ 90 km/heure).

camp-trappeur-buggy-mylittleroad

Enfin avant de quitter le camp, nous avons droit à un petit apéritif sous les tipis ; une façon sympathique de conclure cette matinée sportive. Le camp trappeur, géré par une équipe jeune et très dynamique, propose de nombreuses formules pour les groupes et les individuels. Il est par exemple possible de privatiser le site pour organiser un anniversaire ou encore un apéritif dans les arbres suivi d’une soirée sous les tipis.

tipi_camp_trappeur_okwide

Pour découvrir davantage le camp trappeur mais également les autres bases de loisirs, c’est par ici : site Okwide

 Après-midi évasion sur l’île St-Marguerite

La deuxième partie de notre journée nature à Cannes se déroule sur l’île de St-Marguerite. Il s’agit de la plus grande des deux îles constituant l’archipel des Lérins, situé à quelques km au large de Cannes. La traversée depuis Cannes dure environ 15 minutes et coûte 11 euros l’aller-retour. D’une circonférence de 8 km et d’une superficie de 170 hectares, l’île abrite une importante forêt domaniale gérée par l’Etat, la 2ème plus fréquentée après Fontainebleau.

A quelques minutes de marche du débarcadère, nous rejoignons le fort royal de l’île St-Marguerite. A l’heure du déjeuner, nous nous installons dehors sous des arbres au nom enchanteur « les micocouliers » pour un pique-nique gastronomique. En effet, les différents menus proviennent de la boulangerie de Jean Luc Pelé, une véritable institution à Cannes. Nous avons eu l’opportunité de goûter une large sélection de produits et voici mes coups de cœur : pour le salé, bagel pastrami et pour le sucré, macaron framboise.

sac-repas-pele

baguel-pele-mylittleroad
macaron-framboise-pele

jean-luc-pele

Outre une propriété privée appartenant à un indien richissime, l’île abrite plusieurs bâtiments gérés par l’association Cannes Jeunesse. Cette dernière offre des places d’hébergement en dortoirs pour accueillir des groupes scolaires mais également des particuliers (nuit + petit-déjeuner autour de 40 euros). De nombreuses activités nautiques comme la planche à voile, le catamaran ou encore le stand­up paddle sont proposées sur place.

batiment-ile-st-marguerite-mylittleroad

batiement-ile-marguerite-mylittleroad

fenetre-ile-marguerite_mylittleroad

Pour la suite de l’après-midi, nous avons opté pour une visite de l’intérieur du fort. Nous nous rendons d’abord dans la cellule du prisonnier le plus célèbre de l’île, l’homme au masque de fer. Ce personnage n’a cessé d’exciter les imaginations (cf les différents films et romans dont il a fait l’objet) et aujourd’hui encore, le mystère de son identité n’est pas résolu. Les théories les plus folles ont été échafaudées à son sujet : frère jumeau du roi Louis XIV, surintendant Nicolas Fouquet, duc anglais ou encore amant (nain ?!) de la reine…

prison-ile-for-marguerite-mylittleroad

cellule-masque-fer-mylittleroad
fenetre-cellule-masque-fer-mylittleroad

Nous visitons ensuite le musée de la mer consacré en grande partie à l’archéologie marine. Il présente de façon ludique les résultats des fouilles de plusieurs épaves romaines (céramiques, cargaisons d’amphores, verres). A la sortie du musée, ne manquez pas de faire un tour sur la terrasse qui offre une vue magnifique sur le littoral cannois et le massif de l’Esterel.

musee-mer-cannes-mylittleroad
objet-fouille-musee-mer-cannes-mylittleroad

ile-st-marguerite_mylittleroad

bateau-voilier-ile-marguerite-mylittleroad

Pour finir la journée, nous partons à la découverte du domaine en compagnie de Vincent un guide ONF passionnant. Cette forêt aux senteurs méditerranéenne est un véritable havre de paix où seul le chant des cigales vient rompre le silence. Un ensemble de règles très strictes (interdiction de fumer, de camper, de faire du vélo, de cueillir des plantes …) a permis de préserver un patrimoine écologique exceptionnel : plus de 150 espèces d’oiseaux et des arbres uniques en Europe, comme par exemple les eucalyptus géants.

allee-baobabs_mylittleroad

foret-ile-marguerite-cannes-mylittleroad

Après nous avoir raconté une légende sur la création des îles des Lérins, Vincent nous a totalement impressionnés en nous livrant la signification de plusieurs mots et expressions françaises. Petit test avant de vous donner des exemples: connaissez-vous l’origine du mot carat et baccalauréat ?  … suspens… Le mot « carat » provient de la graine du caroubier qui fait exactement le même poids partout quel que soit son arbre d’origine. Ces graines ont donc rapidement été utilisées comme étalon pour peser les matières précieuses. Le mot « baccalauréat » a pour origine le  laurier sauce dont les feuilles servaient dans l’antiquité à couronner les vainqueurs.

laurier-mylittleroad

rocher-crique-mylittleroad

crique-ile-marguerite-mylittleroad

Avant de quitter l’île, nous avons fait un petit détour par une crique à l’eau transparente. Si avec ce genre de photos, vous n’avez toujours pas envie d’aller à Cannes !

port-cannes-mylittleroad

Pour en savoir plus sur ce fabuleux blogtrip, je vous invite à visionner la vidéo de Clément du blog Out Of Borders. J’ai également partagé cette journée avec la pétillante Katou (blog Touristissimo), le couple de rêveurs Delphine et Jean-Philippe (blog A la fin de la route) et Xavier l’organisateur du salon (blog  4 coins du monde). Merci également à Raphaëlle et Céline, nos accompagnatrices de l’office du tourisme de Cannes.

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *