Mes 10 incontournables pour une semaine à Hong Kong

La grande mégalopole de Hong-Kong ne m’avait jusque ici pas vraiment attiré comme destination mais fin 2017 j’ai profité d’une mission de travail de Monsieur pour y passer une petite semaine. Et finalement surprise, j’ai vraiment adoré la ville avec ses rooftops et ses restaurants étoilés mais également les environs qui offrent une nature riche en paysages de mer et de montagnes. Je n’ai pas l’impression que Hong-Kong est une ville qui se vie plus qu’elle ne se visite, on s’y promène plutôt un peu au hasard en essayant de capter l’atmosphère des différents quartiers entre modernité et tradition. Je vous présente mes 10 incontournables pour un premier séjour à Hong-Kong mais je suis preneuse de toutes les recommandations pour compléter la liste car je devrais y retourner bientôt !

Restaurants & rooftops  

Cela peut paraître étrange de commencer la liste avec des restaurants et des bars mais croyez-moi la nourriture fait partie intégrante de la découverte de Hong-Kong. On y retrouve avant tout le caractère cosmopolite de la mégalopole car vous pourrez déguster les cuisines de tous les pays. Beaucoup de chefs réputés ont ouvert un restaurant ici et Hong-Kong est connu pour détenir le record de tables étoilées au monde dont certains à des prix très raisonnables ! Personnellement, les Dim Sum font partie de mes spécialités préférées et autant vous dire que je me suis fait plaisir à Hong Kong. Pour ceux qui ne connaissent pas, les Dim Sum – ou « toucher le cœur » selon une traduction littérale – sont de petits raviolis le plus souvent cuits à la vapeur avec une garniture à l’intérieur.

Voici quelques adresses testées et approuvées lors de mon dernier séjour :

  • Tim Ho Wan : un restaurant spécialisé dans les Dim Sum, le premier du genre à avoir reçu une étoile Michelin pour sa cuisine. Il y a maintenant plusieurs annexes au restaurant historique et j’avais choisi de me rendre à celui de Olympian City 2 pour attendre moins longtemps. Malgré sa renommée, le chef, un ancien du Four Season, continue de pratiquer des prix très bas avec des ensembles de Dim Sum (entre 2 et 4 pièces) à moins de 5 euros.
  • Ho Hung Kee : un peu sur le même principe que le restaurant précédent, il s’agit de la première adresse étoilée à Hong Kong pour ses nouilles. Ici, on vous servira des nouilles aux œufs servies dans un bouillon suivant la recette ancestrale de la famille Ho utilisée depuis plus de 70 ans. J’ai testé l’adresse la plus récente de la marque située dans le centre commercial de Hysan Place. La décoration est moderne aux couleurs blanches et vertes et si vous avez un peu de patience vous pourrez manger dans de petites capsules individuelles.
  • Yum Cha : il existe plusieurs adresses en ville mais je vous conseille celui de Central qui est situé en hauteur avec une belle lumière. Il s’agit d’un restaurant de cuisine cantonaise avec des dim sums particulièrement mignons qui se présentent sous la forme de petits animaux !
  • Crystal Jade : une enseigne avec une dizaine de restaurants dans toute la ville qui propose de la cuisine cantonaise traditionnelle. Pour les non-végétariens, il faut absolument goûter la spécialité de la maison les Xiao Long Bao des petits raviolis au porc particulièrement juteux. Encore une adresse avec des prix très corrects car un repas copieux vous coûtera autour de 15 euros seulement.

Quant aux rooftops, il s’agit d’une tradition en fin de semaine pour venir profiter du spectacle lumineux des innombrables gratte-ciels. Il y a en a de très nombreux à Hong Kong et les meilleures adresses s’échangent entre les expatriés. C’est d’ailleurs sur les recommandations de deux d’entre eux que j’ai testé les deux rooftops suivants :

  • Aqua : le restaurant situé sur Kwoloon au 29ème étage de la tour UBS offre à travers d’immenses baies vitrées une vue exceptionnelle sur la skyline de Hong Kong. Si vous réservez suffisamment en avance, demandez une table au 1er rang pour profiter encore plus de l’expérience. L’ambiance du restaurant est très cosy avec une lumière tamisée qui permet de mieux profiter davantage de la ville illuminée de l’autre côté de la baie. Côté cuisine, les prix sont assez élevés (entre 30 et 40 euros le plat) mais tout est très bon avec une carte qui propose des spécialités italiennes ou japonaises.
  • Wooloomooloo Steakhouse : ce restaurant situé à Wan Chai au 31ème étage offre une vue plongeante sur tous les immeubles environnants. Je n’ai pas testé le restaurant mais vous pouvez simplement prendre un verre pour profiter de la terrasse complètement ouverte et la de la vue à 180°. Il s’agit d’un des rooftops les plus célèbres de Hong Kong et la réputation semble méritée !

Victoria Peak

Vicoria Peak ou tout simplement The Peak est un incontournable d’Hong Kong car il s’agit du point culminant de la ville qui offre une magnifique vue sur la baie et les gratte-ciels. On parle parfois de Hong Kong comme le New York asiatique à cause de la skyline mais c’est bien la ville asiatique qui bat tous les records avec plus de 1250 bâtiments de plus de 100 mètres de hauteur. Il y a plusieurs façons de se rendre au sommet de Victoria Peak : il est possible de prendre un bus, de marcher ou encore d’utiliser le plus ancien funiculaire d’Asie. Pour l’expérience, je vous conseille d’emprunter ce dernier mais attention au vertige car il parcourt les 550 mètres de dénivelé en seulement 8 minutes avec des passages très raides. Depuis la plateforme panoramique, on comprend également que la ville n’occupe pas tout le territoire d’Hong Kong, on distingue bien les nouveaux territoires et les différentes collines sur l’île de Kwoloon. Je vous conseille de monter un peu avant le coucher de soleil pour profiter de cette vue incroyable d’abord de jour puis de nuit. Attention cependant prenez de la marge car il peut y avoir du monde au terminus du Peak Tram situé sur Garden Road.

Temples et monastères

Malgré une image très moderne, Hong Kong reste très attaché à ses traditions et les habitants continuent de fréquenter assidûment les temples et sanctuaires parfois cachés au coin d’une rue. Dans le quartier de Wan Chai, je vous recommande de rentrer dans le temple de Pak Tai très discret de l’extérieur mais splendide à l’intérieur. Vous serez accueilli à l’extérieur par deux sculptures de dragons marquant l’entrée dans ce véritable havre de paix au cœur de la ville bouillonnante.

Côté Kwoloon, ne manquez pas le célèbre temple Man Mo qui se caractérise par ses serpentins d’encens de couleur rouge qui brûlent au plafond. Il s’agit d’un temple taoïste parmi les plus anciens de Hong Kong dédié aux Dieu de la Guerre et au Dieu de la Littérature, drôle d’association ! La fumée de l’encens et les incantations récitées par les moines donnent au lieu une vraie atmosphère mystique !

Pour visiter un centre religieux plus important et surtout plus animé direction le Sik Sik Yuen Wong Tai Sin Temple qui rassemble les religions taoïste, bouddhiste et confucianiste. Ce temple très coloré est particulièrement populaire à Hong Kong car la croyance dit qu’il réalise tous les vœux sur simple demande ! Il accueille également des cérémonies de mariage et les fidèles viennent y pratiquer la divination. Pour cela il suffit de secouer une petite boite en bambou remplie de bâtonnets sur lesquels sont écrits des numéros. Le numéro du premier bâtonnet qui tombe de la boîte renvoie à un texte que l’on peut faire interpréter plus en détails par les voyants présents sur place. Une séance de lecture en anglais d’une dizaine de minutes vous coûtera 20 HK dollars, une expérience amusante si vous n’êtes pas superstitieux.

Enfin à seulement une station de métro du temple Sik Sik, j’ai eu un véritable coup de cœur pour le couvent de Chi Lin et les magnifiques jardins de Nan Lian. Complètement rénové en 1990, le couvent de style Tang se caractérise par une architecture élégante en bois sombre précieux. Les jardins qui s’étendent sur plus de 3 hectares offre au visiteur une oasis de calme et de verdure au milieu du quartier très peuplé de Diamond Hill.

Star Ferry

Les bateaux de la compagnie Star Ferry assurent quotidiennement la liaison entre l’île de Hong Kong et celle de Kwoloon depuis maintenant plus d’un siècle. Il y a certes d’autres moyens plus rapides de passer d’une rive à l’autre mais les habitants continuent de l’emprunter régulièrement en raison de l’affection qu’il lui porte et de la magnifique vue sur la skyline par temps clair. Il s’agit certainement de la croisière panoramique la moins chère du monde car la traversée coute seulement 2.5 HK dollars pour 10 minutes. Si vous ne devez l’emprunter qu’une seule fois, choisissiez le sens Kowloon vers Hong Kong car je trouve la vue beaucoup plus spectaculaire. Dernier bon plan, vous pouvez essayer de faire la traversée pendant la Symphony of Light, un spectacle nocturne qui anime les gratte-ciels de Hong Kong tous les soirs à 20h.

Ancien tramway et siège de la HSBC

Autre moyen de transport incontournable à Hong Kong le tramway surnommé Ding Ding par les habitants. Grâce à lui vous pourrez facilement parcourir l’île de Hong Kong d’Est en Ouest tout en observant la vie trépidante dans la rue en vous plaçant à l’étage. Vous pouvez par exemple l’emprunter depuis la jetée d’arrivée du Star Ferry pour rejoindre le bâtiment historique de la Banque HSBC qui mérite le détour. Construit par le célèbre architecte anglais Foster connu en France pour le Viaduc de Millau, le building lors de sa construction en 1985 est un véritable chef d’œuvre technique qui a nécessité un budget colossal. Aujourd’hui le rez de chaussé est public ce qui permet d’admirer l’imposante structure en verre et métal depuis l’intérieur. Devant le bâtiment se trouvent les deux lions en bronze symbole de la ville de Hong Kong et présent sur les billets de banque. La légende raconte que tant que les statues resteront en place, l’économie de la ville sera prospère. De nombreux parents amène leurs jeunes enfants pour caresser les pattes et les nez du lion dans l’espoir de leur porter bonne chance.

Courses de chevaux à Happy Valley      

Tous les mercredi soirs, l’hippodrome de Happy Valley installé au cœur des gratte-ciels accueille des courses dans une ambiance survoltée. A Hong Kong, les courses hippiques sont très populaires et l’immense champ de course accueille chaque année plus d’un million de visiteurs. L’entrée coûte seulement 10 HK dollars et vous recevrez un livret traduit en anglais présentant les courses de la soirée ainsi que les cotes des chevaux. Les courses démarrent vers 19h et s’enchaînent toutes les demi-heures jusqu’à assez tard dans la soirée vers 23h. Même si les paris hippiques ne vous passionnent pas, un mercredi à Happy Valley est l’occasion de côtoyer la population locale constituée aussi bien de joueurs en pleine frénésie que d’hommes d’affaires venus prendre une bière à la sortie du travail.

Marchés de rue  

A Hong Kong, les marchés de rue sont très présents surtout dans Kwoloon, ils sont organisés par thème et l’on peut y trouver absolument de tout. Mais le plus amusant n’est pas de chercher quelque chose de précis mais de se balader en observant les échoppes de rue et d’en profiter pour goûter quelques spécialités de street food. J’ai beaucoup aimé le marché aux fleurs qui est en fait une rue pleine de petites jardineries qui exposent leurs plus belles créations sur le trottoir : on y trouve des fleurs multicolores mais également des bambous porte bonheur ainsi que des décorations pour les maisons. Un peu plus loin, vous pouvez également visiter le marché couvert dédié à la pierre de jade. A moins de s’y connaitre vraiment en pierre précieuse, il faut mieux se contenter du plaisir des yeux et ne pas acheter des pièces trop chères. Cette pierre verte synonyme de pureté et de longévité est considérée comme un porte bonheur à Hong Kong et la plupart des nouveaux nés portent un bracelet de jade en guise de protection. Les deux autres marchés sont également intéressants mais ils ont un peu plus heurté ma conscience car on y vend des animaux vivants, oiseaux ou poissons rouges.

Randonnée du Dragon’s Back

Quand on évoque Hong Kong, on pense immédiatement aux gratte-ciels mais on oublie souvent que l’immense majorité du territoire est – pour l’instant- occupée par la nature. De nombreuses randonnées sont facilement accessibles à la journée et permettent de découvrir une tout autre facette du lieu. Sur les recommandations d’autres voyageurs, j’ai décidé de m’attaquer à un sentier de crête surnommé le Dragon’s Back en raison de la forme des différentes collines qui rappellent le dos d’un dragon. Pour rejoindre le départ il faut prendre un minibus au départ de la station de MTR Kei Wan et de demander le bon arrêt au chauffeur. Il s’agit d’une randonnée d’environ 9 km de difficulté modérée mais pour laquelle il faut prévoir d’être totalement autonome en nourriture et eau car on ne croise aucun magasin avant l’arrivée. Après avoir rejoint le chemin de crête en montant dans la jungle, on découvre un superbe panorama à 360°. Quelques heures de marche plus tard, on atteint le pic du Shek O, point culminant de la randonnée à seulement 264m avant de redescendre vers le village Tai Long Wan et la plage de Big Wave. Prévoyez donc un maillot de bain pour finir la journée par une baignade et une session bronzage sur la plage. Malgré son nom, les grosses vagues sont assez rares même si quelques surfeurs essayent quand même de progresser.

Excursion sur l’île de Lantau

Depuis Hong Kong, il est également très rapide et simple de rejoindre avec les ferrys de nombreuses îles de la baie. Généralement sur les îles, l’ambiance est beaucoup plus décontractée que dans la mégalopole et de nombreux expatriés décident d’aller y passer le week-end ou même une soirée pour se reposer et déguster d’immenses plateaux de fruits de mer. Avec seulement quelques jours sur place, j’ai dû faire des choix et j’ai décidé de passer une journée sur l’île de Lantau célèbre pour son immense bouddha. Avec ses 30 mètres de haut, il s’agit du plus grand bouddha assis au monde et il est même possible de l’apercevoir du ciel par temps clair en atterrissant à Hong Kong. Je suis arrivée sur l’île avec un ferry directement dans le petit village de pêcheur de Tai O. La spécialité locale est le poisson séché sous touts ses formes impossible de la rater grâce aux odeurs qui flottent dans les rues. Il est ensuite possible de rejoindre avec un bus en seulement 20 minutes le monastère bouddhiste de Po Lin qui se trouve juste à côté du bouddha. Après un délicieux repas dans le restaurant végétarien situé à l’intérieur du temple, prenez le temps d’explorer les différents bâtiments très colorés mais également les magnifiques jardins. Le meilleur pour la fin de journée, il faudra gravir plus de 250 marches pour accéder à la plateforme depuis laquelle le bouddha surplombe Lantau. Pour rentrer sur Hong Kong plus rapidement et sans le bateau, il est possible d’emprunter un téléphérique panoramique puis un métro.

Journée à Macao

Surnommée la « Las Vegas de l’Orient », la ville chinoise de Macoa a en réalité beaucoup plus à offrir que ses célèbres casinos. Il est très facile de se rendre sur place seulement pour une journée au départ de Hong Kong et je vous recommande cette escapade que j’ai beaucoup appréciée. Une fois au débarcadère à Macau, vous pouvez emprunter gratuitement le bus de l’un des casinos pour vous reprocher du centre-ville et après tout se fait facilement à pied. La présence portugaise dans la colonie jusque dans les années 90 est encore très visible, les bâtiments chinois se mélangent avec des églises et des rues décorées d’azulejos. La plus célèbre est l’Igreja de Sao Paulo qui a malheureusement été détruite en grande partie mais dont la façade est restée intacte. J’ai beaucoup aimé la visite de la Casa Do Mandarim, l’ancienne résident d’un riche marchand chinois qui possède plus de 60 pièces très bien conservées ainsi qu’une magnifique porte de Lune. Avant de rentrer, j’ai également eu le temps de faire un saut le long de la mer pour rejoindre le temple d’A-Ma dans lequel viennent prier les pécheurs pour avoir du beau temps et une pêche fructueuse. Côté nourriture, vous trouverez encore de nombreux restaurants portugais et des pâtisseries spécialisée dans les Pasteis de Nata. De quoi retrouver le goût de la nourriture européenne pour une journée !

J’espère que cet article  vous aura donné envie de passer quelques jours à Hong-Kong. De mon côté, j’espère y retourner vite surement cette année ou l’année prochaine au plus tard ! Si l’article vous a plu, vous pouvez le partager sur Pinterest avec l’épingle suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *