Visiter les Pays-Bas au printemps

L’année dernière au moment des week-ends prolongés début mai, nous sommes partis quelques jours aux Pays-Bas sur un coup de tête. Pour y avoir passé quasiment un an en Erasmus pendant mes études, il s’agit d’un pays que je connais plutôt bien et je voulais montrer quelques-unes de mes étapes préférées à Monsieur. Nous avons cette fois-ci fait l’impasse sur Amsterdam pour nous concentrer sur les champs de tulipes, la dynamique Rotterdam ainsi que les villes plus calmes de Delft et la Haye. Je vous emmène avec nous sur le chemin de mes souvenirs pour découvrir les différentes facettes des Pays-Bas.

Jour 1 : Kokenhof & les champs de tulipes

Impossible de se rendre aux Pays-Bas pendant la pleine saison des tulipes sans aller faire un tour au parc de Keukenhof. Ouvert de mi-mars à mi-mai, il s’agit de l’un des sites touristiques les plus visités des Pays-Bas avec plus de 10 km2 entièrement dédié à ces fleurs si particulières qui ont fait la renommée de pays ! J’avais déjà écrit un article détaillé sur Keukenhof il y a quelques années sur le blog donc je vous y renvoie pour plus de détails.

Cette année en plus de la visite de l’intérieur du parc, nous avons également loué des vélos pour s’éloigner un peu de la foule et observer les champs de tulipes alentours. Ces derniers forment un tapis coloré qui semble s’étendre à l’infini entre Haarlem et Leiden. A certains endroits, j’avoue avoir été un peu choquée par le comportement des gens qui pénètrent dans les champs des particuliers sans prendre de précaution juste pour faire de belles photos au milieu des fleurs. Si vraiment cela vous intéresse, essayer de trouver un ferme qui propose des visites guidées de leur champs, vous serez sûrs de ne rien abîmer. Je peux par exemple vous conseiller De Tulperij située à seulement quelques kilomètres de Keukenhof. En plus de la visite et d’un film donnant de nombreuses explications sur la culture de la tulipe, vous pourrez ensuite déguster un café et une stroopwaffel – gaufre au miel spécialité des Pays-Bas – sous une très jolie serre avant de reprendre la route.

Jour 2 : Rotterdam & l’architecture moderne

Pendant ces quelques jours, nous avons choisi la ville de Rotterdam comme premier point de chute pour dormir. Deuxième ville des Pays-Bas par sa population, il s’agit d’une ville cosmopolite en constante mutation et j’ai parfois du mal à reconnaître certains quartiers entre chacune de mes visites. Le centre historique complètement détruit par les bombardements allemands accueille encore aujourd’hui de nombreux projets de développement qui stimulent la créativité des architectes. On y trouve des réalisations magnifiques comme le pont Erasme inauguré en 1996 ou plus récemment la nouvelle gare centrale et son architecture futuriste.

Pour les fans d’architecture, je vous recommande d’aller voir les célèbres maisons cubiques construites dans les années 1970. Ces surprenantes constructions jaunes parfaitement inclinées à 45° sont devenues un véritable emblème de la ville de Rotterdam. Ce projet résidentiel a été pensé par l’architecte pour redonner du sens à la vie urbaine en communauté en créant des espaces de rencontre et d’échange. Après la visite des espaces extérieurs, les plus curieux pourront également rentrer dans l’une des maisons qui a été transformée en musée. Après l’entrée au rez de chaussé, on découvre avec impatience le premier étage qui comprend la cuisine ouverte et la salle de séjour puis le deuxième étage avec les deux chambres et la salle de bain. Il faut quelques minutes pour s’habituer aux murs et aux fenêtres penchées et l’on comprend tout de suite la difficulté pour meubler un tel espace !

Rotterdam est également une référence aux Pays-Bas dans le domaine du street art : il existe de nombreuses œuvres et fresques un peu partout dans la ville avec un renouvellement constant. Pour vous permettre d’en voir le plus possible, l’office de tourisme de la ville propose même de télécharger une application qui propose des parcours thématiques à travers la ville. Même si nous n’avons pas eu le temps de les visiter lors du dernier séjour, Rotterdam possède également de nombreux musées très intéressants en particulier le Musée Boijmans Van Beuningen dédié aux beaux-arts.

Pour un petit-déjeuner ou un brunch le week-end, je vous conseille le joli café Lot & Daan situé sur le vieux port Oudehaven. La décoration construite autour d’une fresque de street art représentant un portrait en noir et blanc est tout simplement parfaite et le service très sympa. Côté plat, nous avons testé des classiques avec l’avocado toast, les œufs brouillés et le bol de granola, rien à redire sur la qualité. Toujours dans le même quartier, pour un déjeuner ou un dîner, direction le Popocatepetl et ses saveurs mexicaines à partager. Appeler un peu avance pour réserver une table à l’étage avec vue sur l’eau !

Pour les hôtels comme nous avons réservé à la dernière minute, beaucoup d’hébergements étaient complets et on a donc testé deux lieux très différents. Tout d’abord, le City Hub Rotterdam (autour de 50 euros la nuit) un hôtel moderne qui a prix exemplaire, sur le principe des hébergements capsules au Japon. La chambre est vraiment très petite mais le matelas confortable et pendant la journée on profite surtout des espaces communs très bien aménagés. Tout est nickel niveau propreté y compris les douches et les toilettes communes. Dernier point positif, l’hôtel est situé dans une rue animée avec de nombreux bars et est facilement accessible à pied depuis la gare centrale. Dans un style différent, pour la deuxième nuit nous avons testé le Nhow Rotterdam (autour de 100 euros la nuit) situé lui de l’autre côté du fleuve mais facilement accessible en tramway. Notre chambre située au 20ème étage offre une jolie vue sur le port à travers d’immenses baies vitrées. J’ai également beaucoup aimé le design de la salle de bain avec une partie transparente qui permet d’observer le reste de la chambre très spacieuse.

Jour 3 : Delft & les canaux

Pour cette 3ème étape aux Pays-Bas, nous prenons un train pendant 15 minutes au départ de Rotterdam pour rejoindre la petite ville de Delft. C’est la ville des Pays-Bas que je connais le mieux car c’est ici que se situait l’université dans laquelle j’ai fait mon Erasmus. Pour moi, Delft représente une petite Amsterdam beaucoup moins touristique avec de jolies maisons traditionnelles en briques rouges, des vélos à chaque coin de rue et des canaux ombragés. En fin de la journée, la lumière est souvent très particulière et elle a d’ailleurs inspirée à Vermeer ses plus beaux tableaux. La visite de Delft commence souvent sur la grande place du marché où deux bâtiments emblématiques de la ville se font face : le Nieuwe Kerk et l’Hôtel de Ville. Si vous avez le courage, je vous conseille de monter les 108 mètres du clocher de la nouvelle église pour avoir une vue panoramique sur la ville et l’enchevêtrement des canaux.

Vous pouvez facilement rester une journée à Delft pour explorer la ville à pied et visiter les différents musées. Il faudra choisir entre la manufacture royale qui fabrique encore la fameuse faïence bleue de Delft, l’ancien couvent de Prinsenhof pour en apprendre plus sur Guillaume d’Orange ou encore le musée d’ethnographie avec de nombreux objets en provenance d’Indonésie.

Pour les passionnés de Vermeer, vous pouvez encore voir les différentes maisons qu’il a occupées: d’abord l’auberge de son père le Mechelen où il est né puis sa demeure située sur l’Oude Langendijk où il vecut jusqu’à sa mort. La tombe de Vermeer se trouve quant à elle dans l’Oude Kerk, la plus ancienne église de Delft construite vers 1250 facilement reconnaissable à son clocher penché. Enfin, vous pouvez également vous amuser comme moi de retrouver l’endroit sur l’ancien port où l’artiste a réalisée la fameuse vue de Delft.

Pas de recommandation d’hôtel pour Delft car je n’y ai pas dormi, en revanche à l’heure du goûter direction le café Kobus Kuch pour déguster la meilleure tarte pommes cannelle (supplément chantilly) de la ville. Vous pouvez me croire, j’ai eu le temps de tester l’ensemble des adresses pendant une année sur place !

Jour 4 : La Haye & la plage de Scheveningen

Pour la dernière journée avant le retour en France, nous avons choisi de visiter la cité administrative de la Haye. Cette ville joue un rôle politique important aux Pays-Bas car elle accueille la résidence de la Reine et le siège du parlement. Elle est également reconnue sur le plan international avec plus de 60 ambassades et la cour internationale de justice hébergée dans le palais de la paix. Le centre-ville a été détruit en grande partie pendant la seconde guerre mondiale mais il reste encore quelques beaux vestiges du passé aristocratique de la cité comme le château de Binnenhof.

La Haye est également célèbre pour son musée le Mauritshuis qui renferme d’immenses chefs d’œuvre de la peinture flamande. On y retrouve en particulier de nombreux Rembrandt ainsi que trois tableaux peints par Vermeer parmi la trentaine qui existent dans le monde. Tout d’abord, on découvre « Diane et ses nymphes » qui est l’une des premières œuvres de l’artiste avant que ce dernier ne trouve son style définitif. Juste à côté se trouve « La vue de Delft », l’un des rares paysages de Vermeer qui révèle sa parfaite maîtrise de la lumière avec un premier plan dans l’ombre qui attire le regard vers les détails à l’arrière blanc. Le troisième tableau est « la Jeune Fille à la perle » l’un des plus beaux portraits de l’histoire de l’art grâce à l’harmonie parfaite des couleurs bleus et jaune, au regard absent de la jeune femme et au jeu de lumière parfait dans la perle. Je vous conseille d’écouter les commentaires de l’audioguide pour en savoir un peu plus sur la vie de Vermeer. Malgré la qualité de ses tableaux, le peintre a eu beaucoup de mal à vendre ses toiles de son vivant et a contracté d’énormes dettes. Son génie sera reconnu seulement à la fin du XIXème siècle plus de 200 ans après sa mort !

Pour les bonnes adresses à la Haye, j’ai retenu deux restaurants lors de mon dernier séjour. Tout d’abord le Club Vers situé en face de la gare centrale qui propose une carte avec de nombreux choix végétariens et végans. Les pancakes salés ainsi que les boissons à base de café sont délicieux avec en prime toujours une petite touche d’originalité ! Si vous êtes plutôt dans le centre-ville, je vous conseille un arrêt dans le restaurant Walter Benedict pour déguster de délicieux plats dans une ambiance pub moderne.

Pour notre nuit à la Haye, nous avions choisi le Student Hotel pour le prix raisonnable et sa situation, proche de la gare. La chambre était propre mais très simple, en revanche j’ai adoré les espaces communs très colorés, la salle de sport équipée ainsi que les grands espaces de co-working qui permettent de travailler dans des conditions parfaites.

J’espère que le récit de ces quelques jours au Pays-Bas dans des lieux peut-être un peu moins connus vous donneront envie de découvrir le pays. Maintenant que nous habitons en Belgique, nous sommes encore plus près donc je risque d’y retourner souvent. Pour les prochains voyages, je retournerai bien à Harlem une petite ville tranquille ainsi qu’à Kinderdijk, un site classé au patrimoine de l’Unesco pour ses 19 moulins alignés au bord de l’eau ! Vous avez d’autres suggestions de visites aux Pays-Bas ?

7 Comments

  • J’ai adoré La Haye et Rotterdam, j’y retournerais bien ! Sinon je te conseille Gouda c’est une petite ville mais très mignonne Avec de nombreux canaux qui font penser à Amsterdam mais sans la foule !

  • J’avais beaucoup aimé Amsterdam et j’aimerais bien maintenant découvrir un peu plus les Pays-Bas. Ça a l’air très joli. J’essaierai d’y aller au printemps pour voir les champs de tulipes, ça doit être magnifique.

  • Ton article tombe vraiment bien. Je vais aux Pays-Bas mercredi pour 2,5 jours. Normalement : jour 1 : Amsterdam, jour 2 : Keukenhof + Leiden, jour 3 : Rotterdam + Delft. Pour Keukenhof, tu conseilles la visite à pieds ou à vélo (ou les deux) ? J’ai vu que tu avai fait les deux.

    • Hello super programme j’espère que tu auras du beau temps ! Alors pour le parc de Keukenhof même c’est seulement à pied, ensuite tu peux louer un vélo pour aller voir les champs de tulipes aux alentours! Je pense que les deux sont complémentaires: Keukenhof est très touristique mais les fleurs sont magnifiques, ls champs c’est plus la réalité de la culture des tulipes aux Pays-Bas et vous serez plus au calme ! En espérant avoir répondu à ta question à bientôt Solène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *