Visiter Kandy pendant l’Esala Perahera

Au cours de notre voyage au Sri Lanka, nous avons beaucoup entendu parlé de Kandy : cette ville montagneuse au bord d’un lac et entourée de collines verdoyantes est la véritable fierté des habitants ! Nous avons été tout particulièrement témoins de cet engouement en visitant Kandy pendant la fête bouddhiste annuelle de l’Esala Perahera. Vous êtes prêts à en prendre plein les yeux ?

clocktower-kandy-sri-lanka

Un cadre naturel magnifique

Située à 500 mètres d’altitude au milieu des montages, Kandy a longtemps été la retraite idéale des rois cinghalais lors des invasions étrangères. Tombée aux mains des anglais en 1815 après 3 siècles de résistance, Kandy a conservé un charme colonial et offre un cadre reposant aux voyageurs. Malgré une circulation chaotique en centre-ville, la présence de l’immense lac artificiel est apaisante : avec le jet d’eau au milieu on pourrait même se croire en Suisse avant que les klaxons des tuk-tuk ne nous ramène en Asie. La promenade de 4 km à pied autour du lac est très agréable particulièrement à côté du Temple de la Dent où les véhicules se font plus rares. Les jours où la brume se lève, il est également possible de faire une ballade sur les hauteurs de la ville pour admirer quelques temples et splendides hôtels en construction.

lac-arc-en-ciel-kandy

vue-lac-kandy-sri-lanka

Le temple de la dent

Il y a finalement peu de monuments à visiter à Kandy mais il est intéressant de passer deux ou trois jours sur place pour s’imprégner de l’ambiance si particulière de la ville. Il faut tout de même visiter le Temple de la Dent qui renferme la relique la plus importante du pays : la dent de Bouddha. Cette dernière aurait été sauvée lors de la crémation de Bouddha au Vème siècle avant JC avant d’être rapportée sur l’île de Ceylan. Le complexe religieux occupe une vaste surface qui comprend de magnifiques jardins, plusieurs temples ainsi qu’un musée qui présente de précieux objets de culte. La dent est conservée au cœur du temple dans un reliquaire doré devant lequel les pèlerins font la queue et déposent de nombreuses offrandes. Les scènes de dévotion sont particulièrement impressionnantes lors des pujas (prières) réalisées trois fois par jour. On raconte que seule une copie de la dent serait présente dans le temple tandis que la vraie relique serait à l’abri dans un endroit gardé secret !

entree-temple-dent-kandy-sri-lanka

temple-dent-3-kandy-sri-lanka

priere-temple-dent-kandy-sri-lanka

offrande-temple-dent-esala-perahera-kandy-sri-lanka

temple-dent-2-kandy-sri-lanka

Comme nous avons visité le temple pendant la fête de l’Esala Perahera, les jardins du temple hébergeaient les nombreux éléphants qui participent chaque soir aux processions. Nous avons passés un long moment à admirer ces malicieux pachydermes : certains déjeunaient en gobant des dizaines de pastèques tandis que d’autres prenaient leurs douches et se faisaient grattouiller les oreilles par leurs cornacs.

toilette-elephant-kandy-sri-lanka

elephant-escalier-kandy-sri-lanka

La fête de l’Esala Perahera

Les dates de notre voyage au Sri Lanka ainsi que l’itinéraire final du voyage ont été choisies spécialement pour assister à cette fabuleuse fête bouddhiste considérée comme l’une des plus spectaculaires d’Asie. L’Esala Perahera se tient chaque année pendant les dix jours qui précédent la pleine lune du mois d’août ; vous l’aurez donc compris les dates changent chaque année et il faut donc se renseigner en avance. Les festivités en l’honneur de la relique de la dent vont croissantes au cours des 10 jours et les processions deviennent de plus en plus longues et fastueuses. Elles se déroulent tous les jours après la tombée de la nuit vers 20h et durent pendant plusieurs heures.

feu-esala-perahera-kandy-sri-lanka

procession-nuit-esala-perahera-kandy

nuit-lac-kandy-sri-lanka

La dernière journée, une procession de jour marquant la fin de la fête permet d’apprécier les détails des costumes des danseurs et des éléphants. Le cortège se compose de 4 petites processions venues des différents temples de la ville et qui rejoignent la grande procession du temple de la dent. Au total, des centaines de cracheurs de feu, musiciens et danseurs défilent à côté d’une cinquantaine d’éléphants entièrement parés de tissus précieux et de lumières. Le spectacle est tout simplement magique !

fouet-esala-perahera-kandy-sri-lanka

porteur-drapeau-esala-perahera-kandy-sri-lanka

elephant-3-esala-perahera-kandy-sri-lanka

spectateurs-esala-perahera-kandy-sri-lanka

tambour-musicien-esala-perahera-kandy-sri-lanka

tambour-esala-perahera-kandy-sri-lanka

danseur--esala-perahera-kandy-sri-lanka

zoom-elephant-rouge-esala-perahera-kandy-sri-lanka

petit-danseur-esala-perahera-kandy-sri-lanka

Informations pratiques

Quelques informations pratiques pour organiser votre séjour à Kandy si vous décidez d’y aller pendant les festivités. Il faut savoir tout d’abord que la manifestation attire des centaines de milliers de visiteurs, je déconseille donc clairement aux personnes agoraphobes et claustrophobes car on se retrouve très rapidement au milieu d’une foule très dense ! Les gens s’installent dès 10 heures du matin par terre sur les trottoirs pour avoir une bonne visibilité le soir venu. Si vous êtes prêts à dépenser un peu d’argent pour plus de confort tous les commerçants et les particuliers situés sur le chemin de la procession mettent en vente (de façon officielle ou non) des sièges. Nous avions hésités à réserver des places en avance sur internet mais les prix nous semblaient vraiment élevés autour de 100 euros la place et nous avons finalement décidés de voir ça directement sur place ! C’était clairement le bon choix car le jour même en négociant un peu, nous avons des places sur un balcon pour environ 30 euros. Pour le procession de jour, nous avons choisi une solution plus « wild » en nous installons sur le trottoir au milieu de la population. Malgré le soleil et les heures d’attente, je ne regrette absolument pas ce choix ; c’était une véritable expérience humaine, les gens étaient très amusés de voir des blancs assis par terre et nous offrais de la nourriture avec de grands sourires pour patienter !

gens-trottoir-kandy-sri-lanka

Où dormir à Kandy ?
Pendant l’Esala Perahera, le prix de certaines chambre triple ou quadruple et certains hôtels affichent complets des mois à l’avance. Nous avons testé deux hébergement situés un peu en dehors du centre-ville mais facilement accessibles à pied ou en tuk-tuk :
Satyodaya Educational Center : une grande bâtisse sur les hauteurs de la ville avec des chambres très propres et une terrasse ensoleillée parfaite pour le petit-déjeuner.
Round Lake Residence : un logement chez l’habitant avec un hôte charmant qui a pris le temps de nous expliquer l’histoire de sa famille.

chambre-kandy-sri-lanka

Quelques idées de restaurants
A Kandy, nous avons eu le temps de tester pas mal de restaurant pendant les trois jours passés sur place. Nous avons mangé notre meilleur « roti » (pain coupé en morceaux et mélange de légumes) du voyage au Kandy Muslim hotel, un restaurant typique du centre ville situé tout près de la clock tower. Ils préparent aussi de nombreux plats à emporter parfait pour un pique-nique au bord du lac.

Également au bord du lac mais situé à l’opposé de la ville, le Garden Café propose des smoothies de fruits exotiques et des plats de riz bien épicés.

kotthi-kandy-sri-lanka

Pour de la nourriture plus européenne, dirigez vous vers le Old Empire Cafe où nous avons mangé de délicieux macaronis au fromage.

Dernier conseil si vous rêvez de retrouver un petit-déjeuner avec chocolat chaud et viennoiseries à volonté, je vous conseille le Queen’s Hotel logé dans une magnifique bâtiment colonial.

Alors ça vous inspire quoi une fête de cette ampleur ? Déjà vécu une expérience similaire dans un autre pays?

Retrouvez toutes les autres étapes de mon voyage au Sri Lanka par ici :

Si vous avez aimé l’article, vous pouvez le partager sur Pinterest <3

14 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *