Visiter Bombay en quelques jours

Première étape de mon séjour en Inde, la ville de Bombay rebaptisée Mumbai en 1995 a été un véritable coup de cœur. J’ai passé 3 jours complets sur place ce qui m’a permis d’avoir déjà un bon aperçu des différents quartiers de la ville. Je pense qu’on peut facilement rester un ou deux jours de plus sans s’ennuyer et je vous ai d’ailleurs indiqué quelques idées supplémentaires en fin d’article ! Vous êtes prêts pour une visite pleine de couleurs ?

Bombay une ville cosmopolite et moderne

Bombay est la ville la plus internationale d’Inde et il est donc relativement facile pour les étrangers (hommes comme femmes) de s’y sentir à l’aise, de se déplacer et de visiter. Cette mégalopole de plus de 12 millions d’habitants accueille les sièges des grandes entreprises indiennes, ce en fait la capitale économique du pays. Bombay est également le centre de l’industrie cinématographique indienne, les fameux films « Bollywood » qui accordent une part importante à la danse et à la musique. Personnellement je suis fan de ces mises en scènes excentriques qui racontent souvent des histoires d’amour impossibles. Je vous prépare d’ailleurs un article dédié à mes films indiens préférés !

Le sud de Bombay et les bâtiments coloniaux

Si vous n’avez qu’une journée à passer à Bombay, je vous conseille de commencer par le sud de la ville qui abrite les bâtiments les plus emblématiques. Dans cette partie de la ville, on ressent beaucoup l’influence anglaise à travers l’architecture, mélange de style occidental et oriental.

Nous commençons notre visite à la Gate of India, un immense arc de triomphe qui fait face au port de Mumbai. Outre sa beauté, ce monument est célèbre pour son rôle historique car c’est par cette porte que les derniers britanniques ont quitté l’Inde au moment de l’Indépendance en 1947. C’est également le point de départ des bateaux qui partent pour l’île d’Elephanta.

Juste à côté, impossible de rater l’hôtel Taj Mahal Palace, une véritable institution dans la ville. Il s’agirait du deuxième monument le plus photographié d’Inde après le « vrai » Taj Mahal. Complètement restauré après les attaques terroristes de 2008, je vous conseille de faire un tour à l’intérieur du bâtiment. Normalement les visiteurs ne peuvent pas accéder à la piscine mais en demandant gentiment, nous avons eu le droit d’aller boire une limonade fraîche au bord !

Pour le dernier arrêt de la matinée avant le déjeuner, nous choisissons le Prince of Wales Museum situé à seulement quelques minutes à pied. L’extérieur du monument avec ses magnifiques dômes blancs et le parc pleins de palmiers géants valent à eux seuls le détour. Les collections de sculptures bouddhistes et hindouistes sont intéressantes et point appréciable des audioguides avec des description dans toutes les langues sont disponibles à l’accueil.

En remontant vers le Nord, nous nous sommes arrêtés pour manger dans le quartier de Khala Goda qui signifie cheval noir. Il s’agit de seulement quelques rues qui rassemblent des nouveaux lieux branchés comme des galeries d’art, des coffee shops designs ou encore des magasins de vêtements. Je vous donne plusieurs adresses dans un prochain article dédié spécifiquement à mes bonnes adresses à Bombay.

Après le déjeuner, nous remontons Mayo Road pour observer la succession de très beaux bâtiments victoriens comme la cour suprême, l’université et la tour de l’horloge. Nous bifurquons au niveau du Horniman Circle Garden pour rejoindre la cathédrale Saint-Thomas. Construite en 1676, il s’agit du plus vieil édifice anglais encore debout dans la ville.

Nous finissons notre balade dans le sud de Bombay à la célèbre gare Victoria Terminus souvent désignée par les habitants avec ses seuls initiales V.T. Cette gare classée au patrimoine de l’Unesco fait partie de l’histoire car c’est ici que les anglais construisirent les premiers rails en Inde pour le transport de marchandises. Inspiré de la gare St Pancras à Londres, le bâtiment est vraiment magnifique avec un important travail de ferronnerie à l’intérieur et des détails à l’extérieur comme les gargouilles ou encore des vitraux colorés.

La plage de Chowpatty

Pour profiter au maximum de Chowpatty la grande plage située en plein cœur de Bombay, je vous conseille d’y aller en fin de journée un peu avant le coucher du soleil. Les familles adorent s’y promener le soir pour se détendre et vous y trouverez de nombreuses échoppes de nourritures de rues. Même si certains habitants le font, il est totalement déconseillé de s’y baigner car l’eau est beaucoup trop polluée. Cette plage est célèbre dans toute l’Inde car c’est ici en septembre au moment de la fête de Ganapati que les immenses statues de Ganesh en argile sont immergées après avoir été portées dans toute la ville. Les nombreux lampadaires qui s’allument la nuit le long de la baie valent au lieu son surnom de « Queen’s necklace » (le collier de la reine).

Autour de la station de Mahalaxmi

Je ne savais pas comment regrouper ces trois arrêts que nous avons fait en début de deuxième journée et finalement j’ai décidé de vous indiquer à quelle station de métro il faut descendre : arrêt Mahalaxmi. En traversant le pont au-dessus des rails, nous avons trouvé une vue panoramique sur le Dhobi Ghat, une laverie géante en plein cœur de Bombay. Le linge est lavé à la main dans plus de 100 lavoirs avant d’être étendu par couleurs. J’avoue m’être demandée comment les blanchisseurs peuvent ensuite retrouver à qui appartient le linge avant de le rapporter.

Nous avons ensuite marché pendant 15 minutes pour rejoindre la mosquée Haji Ali Dargah. Ce sanctuaire situé au milieu de l’eau est accessible par un chemin uniquement à marée basse donc renseignez-vous sur les horaires. Tous les cultes sont représentés parmi les pèlerins et la visite du lieu est également l’occasion d’assister à de belles scènes de vie car les gens se baignent derrière la mosquée.  Seul inconvénient le bâtiment est très délabré par endroits et les alentours sont jonchés de détritus.

La dernière visite dans le même quartier a été le temple hindou dédiée à Mahalaxmi, la déesse de la fortune très appréciée dans une ville avec autant d’entrepreneurs. Vous ne verrez pas de photos du temple car elles sont interdites même de très loin. Sur le chemin vers le temple, nous avons croisés pleins de famille avec des offrandes de fruits et de fleurs pleins les bras. Juste avant l’autel, une jeune femme m’a même offert une magnifique fleur rose pour que je puisse à mon tour déposer quelque chose.

Une visite dans le bidonville Dharavi

A Bombay, une proportion très importante de la population a priori plus de 60% vit dans ce que l’on appelle des bidonvilles ou « slum » en anglais. Le tourisme dans ces quartiers fait toujours débat et même si je pense qu’un touriste peut s’y rendre seul j’ai préféré choisir une visite accompagnée par l’ONG Reality Tour and Travels. Cette association reverse en grande partie les bénéfices des visites directement à la population de Dharavi en particulier à travers une école équipée d’ordinateurs où les jeunes peuvent apprendre l’anglais. Bien sûr il est interdit de prendre des photos pendant la visite et cela permet de profiter encore plus des explications de notre jeune guide qui a grandi dans le bidonville. Dharavi est un véritable dédale de petites rues où l’on ressent une densité de population parmi les plus importante du monde avec 1 millions de personnes pour seulement 2 Km2. Il nous emmène voir les différents quartiers où les artisans se regroupent en fonction de leurs activités comme par exemple les potiers, les forgerons ou encore ceux qui recyclent le plastique. A chaque arrêt, nous en apprenons un peu plus sur ce lieu et les préjugés sur les bidonvilles tombent les uns après les autres. Il s’agit d’une véritable ville au cœur de Bombay : ici la très grande majorité des gens travaillent, les enfants ont la possibilité d’aller dans des écoles à l’intérieur de Dharavi. La criminalité est plus basse que les autres quartiers de la ville, la plupart des policiers de Bombay logeant dans le quartier. Les conditions de vie sont évidemment difficiles, avec par exemple seulement quelques heures par jour d’eau courante et d’électricité, mais cette visite permet de porter un regard très différent sur Dharavi et ses habitants, loin des clichés habituellement véhiculés sur l’Inde.

Le quartier de Bandra entre palmiers et street art

Je finis la visite en vous parlant du quartier de Bandra, mon préféré à Bombay. Il s’agit d’un quartier résidentiel haut de gamme, très calme par rapport au reste de la ville, on y découvre de jolies maisons blanches cachées derrières des palmiers et une végétation luxuriante. La grande majorité des expatriés vivent à Bandra et on y trouve donc de nombreux restaurants, bars et cafés design ! En début de matinée, vous pouvez vous rendre au Jogger’sPark pour observer les habitants pratiquer le jogging ou la marche rapide avec une jolie vue sur la mer. Pour le début de soirée, je vous conseille le sud de Bandra pour observer un magnifique coucher de soleil sur le « Sea Link » un immense pont sur la mer qui permet de relier le sud de Bombay.

J’espère que ce petit panorama de mes visites à Bombay pendant 3 jours vos aura donné des idées pour préparer votre séjour. Si jamais vous restez un peu plus longtemps que moi, voici quelques idées de visite supplémentaires que je réserve pour un prochain voyage :

  • l’île d’Elephanta : de magnifiques grottes avec des visages sculptés dans la pierre à seulement une heure de Bombay pat bateau ;
  • visite des studios Bollywood : certaines agences proposent des tours pour visiter les studios célèbres dans l’Inde entière ;
  • une course à l’hippodrome de Mahalaxmi : pendant la saison des courses toutes les classes sociales se mélangent pour encourager leurs champions ;
  • une journée au calme à la Pagode Vipassana : construite sur le modèle de la pagode Shwedagon en Birmanie, on peut y pratiquer la méditation.

Vous pouvez retrouvez mes autres articles sur le même voyage avec les liens ci-dessous :

 

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *